twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Valorisation, vulgarisation et vente de produits locaux : Le FESTIC forme 25 femmes au e-commerce

lundi 11 mars 2019

Pour valoriser, vulgariser et commercialiser les produits locaux, l’on a besoin de se référer au commerce numérique. C’est pourquoi l’Association des femmes sénégalaises des TICs (FESTIC), a organisé avant-hier, samedi 9 mars, un atelier de formation au e-commerce à l’endroit du réseau des Femmes actives dans le développement local (FADEL).

En effet, cette association, dont le but est de mettre le numérique au service du développement économique, social et culturel, s’engage à apprendre aux femmes le commerce électronique.

Selon Bity Lokho Ndiaye, présidente du FESTIC, l’objectif de cette session, c’est d’initier les femmes au e-commerce (commerce en ligne).

Car, dit-elle, « nous avons une masse critique de femmes qui sont dans le commerce informel, dans la production agricole, dans le secteur de l’élevage, dans l’artisanat et qui ont des produits qui ne sont pas réellement vulgarisés et valorisés », a fait savoir Mme Ndiaye.

Et de continuer : « c’est pourquoi nous avons fait cette session de formation, qui est un début pour les initier au commerce en ligne et leur permettre de pouvoir explorer les opportunités de marché et d’avoir des clients beaucoup plus nombreux aussi bien au niveau du Sénégal qu’à l’international ».

Inspiré par la thématique de l’édition 2019 de la Journée International des Femmes (JIF), « Innovation au cœur du débat public », le FESTIC compte elle aussi innover. « Le prétexte de cette formation est marqué par la célébration de la JIF et par son thème.

Et, le FESTIC, une association de femmes dans le domaine de la technologie, a trouvé juste de pouvoir célébrer cette journée à travers une capacitation des femmes dans les outils technologiques », justifie la présidente du FESTIC.

D’ailleurs, le FESTIC prévoit « de concevoir une plateforme de commerce en ligne pour accompagner ces femmes et les appuyer pour une présence beaucoup plus significative dans le net et afin de pouvoir assurer leur autonomisation économique ». Car, l’internet présente d’énormes potentialités.

« Au Sénégal, on a déjà plus de sept (7) millions de clients qui sont sur internet et au-delà du Sénégal. C’est un marché mondial qui est là, accessible aux femmes.

Il suffit de leur donner les outils, les compétences et l’accompagnement qu’il faut pour les aider à se déployer sur le web », soutient Bity Lokho qui informe que 25 femmes sont concernées par la phase pilote de ce programme qui va se dérouler durant toute l’année.

Seulement, reconnait le FESTIC, l’analphabétisme constitue le frein à l’usage à l’utilisation des TICs par ces femmes. « Heureusement, le secteur de la technologie a créé de nouveaux outils dont l’utilisation est facile.

C’est à travers la conception des outils audio et vidéo comme whatsapp et facebook que nous pouvons aider les femmes à s’imposer dans le secteur du numérique économique », relève Mme Ndiaye.

Pour elle, l’idée, c’est de favoriser les produits locaux, de valoriser tout ce qui est au Sénégal et qui n’est pas visible. Sala Kane Ndongo, présidente du réseau des Femmes actives pour le développement local (FADEL), bénéficiaire de la formation, pour sa part, salue l’initiative.

« On a trouvé ça très important parce qu’après la production, on a des difficultés pour promouvoir nos produit au niveau international. Mais, j’espère bien qu’à travers cette formation, on trouvera l’intérêt de pouvoir commercialiser nos marchandises à l’échelle internationale ».

Amar Diagne

(Source : Sud Quotidien, 11 mars 2019)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 770 683 abonnés Internet

  • 10 512 647 abonnés 2G+3G+4G (97,60%)
  • 99 177 clés et box Internet (1,11%)
  • 138 743 abonnés ADSL (1,31%)
  • 17 952 abonnés bas débit (0,17%)
  • 2164 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 633

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 31 mars 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 307 736 abonnés
- 237 282 lignes résidentielles (77,11%)
- 70 363 lignes professionnelles (22,86%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 977 104 abonnés
- Taux de pénétration : 107,95%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 100 000 utilisateurs
- Taux de pénétration de Facebook : 32%

(Facebook Ads, décembre 2018)