twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Une étude de l’IPAO recommande le renforcement de l’intégration des TIC dans la formation des journalistes

mercredi 22 octobre 2008

Une récente étude de l’Institut Panos Afrique de l’Ouest (IPAO) menée dans sept pays d’Afrique de la sous-région recommande le renforcement de l’intégration des technologies de l’information et de la communication dans la formation des journalistes.

Le renforcement de ‘’l’intégration’’ des TIC dans la formation des journalistes et animateurs de radio, au niveau des structures et dispositifs de formation académique et alternative (auto-formation, formation par les associations et les réseaux de radios, etc.) est l’une des recommandations de l’étude de l’IPAO menée auprès de 220 radios au Ghana, au Bénin, au Sénégal, au Mali, en Sierra Leone, au Burkina Faso et au Niger.

L’étude recommande aussi la mise en place, en impliquant toutes les parties prenantes, de stratégies nationales et régionales spécifiques et dédiées à la prise en compte des nouvelles technologies dans les radios et les médias en général.

Une autre recommandation de l’IPAO porte sur le développement de la connectivité dans les pays par l’augmentation de la bande passante, la consolidation des infrastructures, l’extension de la couverture des réseaux téléphoniques et la baisse des coûts d’accès.

Les chercheurs de l’IPAO suggèrent en outre que le personnel des radios soit formé en gestion du streaming audio (lecture en continu) et vidéo pour favoriser la présence des radios sur l’Internet.

Selon l’étude, il serait également judicieux de ‘’faciliter les négociations auprès des opérateurs de télécommunications pour réduire les coûts d’accès aux TIC aux stations radio, en particulier celles qui sont communautaires’’.

Il est, par ailleurs, conseillé aux organes de régulation des médias, de prendre en compte la convergence, ‘’en créant des mécanismes de collaboration entre régulateurs des médias et des télécommunications, ou en créant des organes de régulation uniques convergés’’.

Des actions visant une meilleure compréhension et une prise en compte des enjeux nationaux et internationaux de la radio numérique seraient aussi les bienvenues dans les différents pays.

‘’Les radios demeurent le médium de communication le plus approprié à la communication sociale et à la communication de développement en Afrique’’, relève le communiqué qui rappelle que deux enquêtes avaient été réalisées dans ce domaine en 2001 et 2003.

(Source : APS, 22 octobre 2008)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 076 337 abonnés Internet

  • 9 793 802 abonnés 2G+3G+4G (98,15%)
  • 148 476 clés et box Internet (0,97%)
  • 116 093 abonnés ADSL (0,76%)
  • 17 966 abonnés bas débit (0,12%)

- Liaisons louées : 21 175

- Taux de pénétration des services Internet : 66,05%

(ARTP, 31 mars 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 289 426 abonnés
- 221 272 lignes résidentielles (76,45%)
- 68 084 lignes professionnelles (23,52%)
- 70 lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,89%

(ARTP, 31 mars 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 984 934 abonnés
- Taux de pénétration : 104,78%

(ARTP, 31 mars 2018)

FACEBOOK

- 2 900 000 utilisateurs

(Facebook Ads, décembre 2017)