twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Un réseau africain des services de protection des données personnelles à l’étude

mercredi 13 mai 2015

Une organisation africaine regroupant les services nationaux de protection des données à caractère personnel du continent pourrait voir le jour à l’occasion du forum dédié à ce domaine, mardi et mercredi prochains, à Dakar, a annoncé le président de la Commission de protection des données personnelles (CDP) du Sénégal, Mouhamadou Lô. Le forum africain sur la protection des données personnelles se tiendra au King Fahd Palace, en présence de 300 représentants de 14 pays africains.

’’Parmi les résultats attendus de ce forum figure la mise en place d’un cadre de coopération en Afrique, en matière de protection des données à caractère personnel’’, a indiqué M. Lô lors d’une conférence de presse.

En plus du ’’réseau africain des autorités de protection’’ de cette catégorie de données, qui est attendu de cette réunion, le conclave de Dakar sera l’occasion de ’’sensibiliser les Sénégalais sur les enjeux de la protection des données personnelles’’, selon Mouhamadou Lô.

Le forum permettra d’’’examiner les législations en matière de protection des données personnelles en Afrique et en Europe, pour en comprendre les enjeux économiques, politiques et sociaux, et partager les meilleures pratiques de gouvernance des innovations technologiques’’, a-t-il expliqué.

La protection des données à caractère personnel est ’’un facteur déterminant de la croissance économique et du développement’’, selon M. Lô.

L’Association francophone des autorités de protection des données personnelles, la Commission d’accès à l’information du Québec (Canada) et d’autres structures similaires seront représentées à Dakar, a dit le président de la Commission de protection des données personnelles.

« L’exercice 2014 a permis à la CDP de prendre conscience des défis et risques liés à la collecte et au traitement des données de santé des Sénégalais, à l’utilisation des réseaux sociaux et à l’utilisation du « Cloud Computing », du fait de l’hébergement des données personnelles hors du pays »’, a par ailleurs expliqué M. Lô.

Il souligne que ’’de tels défis requièrent une mobilisation et une sensibilisation plus accrues sur la problématique de la protection des données personnelles’’ de la part de la CDP, ce qui emmène cette structure à organiser le prochain forum.

Mohamadou Lô a qualifié de ’’satisfaisant’’ le bilan des activités de la CDP qui, après un an d’existence, a enregistré ’’plus de 250 dossiers’’ de données personnelles.

La CDP a reçu ’’91 dossiers’’ concernant ’’des systèmes de vidéosurveillance’’ et 43 plaintes liées pour la plupart à ’’l’utilisation excessive de SMS pour prospection commerciale ou incitation aux jeux, la publication de photos et de CV sur internet’’, selon son président.

(Source : APS, 13 mai 2015)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 35 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 9 354 455 abonnés Internet

  • 9 077 056 abonnés 2G+3G (97,10%)
  • 151 437 clés Internet (1,60%)
  • 107 550 abonnés ADSL (1,10%)
  • 18 412 abonnés bas débit (0,20%)

- Taux de pénétration des services Internet : 63,21%

(ARTP, 30 septembre 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 287 980 abonnés
- 219 734 lignes résidentielles (76,30%)
- 68 186 lignes professionnelles (23,68%)
- lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,94%

(ARTP, 30 septembre 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 556 649 abonnés
- Taux de pénétration : 105, 11%

(ARTP, 30 septembre 2017)

FACEBOOK

- 2 800 000 utilisateurs

(Facebook Ads, août 2017)