twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Un opérateur satellitaire à l’assaut du marché sénégalais

jeudi 16 juin 2011

La Société européenne de satellite (Ses), un opérateur satellitaire international, a déclaré jeudi à Dakar qu’elle est disposée à travailler avec les opérateurs de téléphonie, les banques et le gouvernement sénégalais, en investissant dans la vidéosurveillance, la télévision, Internet et la téléphonie.

Le directeur régional de la Ses pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre, Théodore Asampong, a présenté la société aux participants d’une conférence sur les télécommunications. Selon lui, la Ses exploite 40 satellites dont sept pour l’Afrique. Elle ambitionne de ‘développer le marché satellitaire en Afrique, pour atteindre une masse permettant de résorber le gap de la pénétration d’Internet estimé à 5 %’, a expliqué M. Asampong.

La société satellitaire est constituée de deux branches qui proposent des services de satellite à domicile et une troisième branche, qui offre des services aux entreprises en matière de communication par satellite, a-t-il indiqué. Dans cette optique, ‘des discussions sont engagées avec l’opérateur de télécommunications Sonatel et des contacts vont être établis avec les autres opérateurs pour travailler avec eux’, a annoncé Théodore Asampong. ‘Nous ne sommes pas un opérateur concurrent. Nous offrons des services pour la bande passante aux opérateurs de téléphonie mobile, qui vendent ensuite à l’utilisateur final. En fait, la Ses gère les services satellitaires et vend la bande passante’, a-t-il expliqué.La Sonatel utilise le satellite surtout pour se connecter avec d’autres pays enclavés de la sous-région et les zones rurales n’étant pas encore connectées à Internet.

Selon Théodore Asampong, la Ses ‘n’a pas encore établi’ de contacts avec les responsables de télévisions sénégalaises. Il espère pouvoir nouer des contacts avec ces derniers, à l’occasion de son séjour à Dakar. Dans le passé, la Ses a travaillé avec Excaf Télécommunications, a-t-il rappelé.

Cette société, selon son représentant en Afrique de l’Ouest et du Centre, est présente dans le continent depuis plusieurs années. Elle a signé en mai dernier un accord avec YellowSat, une start-up française fournissant une connectivité Internet aux entreprises et aux gouvernements en Afrique.

(Source : Aps, 16 juin 2011)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 35 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 592 990 abonnés Internet

  • 8 304 319 abonnés 2G+3G (96,6%)
  • 166 539 clés Internet (1,9%)
  • 103 706 bonnés ADSL (1,2%)
  • 18 426 abonnés bas débit (0,2%)

- Taux de pénétration des services Internet : 57,59%

(ARTP, 31 mars 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 288 652 abonnés
- 1 156 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 281 488 abonnés
- Taux de pénétration : 103, 25%

(ARTP, 31 mars 2017)

FACEBOOK

- 2 800 000 utilisateurs

(Facebook Ads, août 2017)