twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Un moteur de recherche dédié à l’industrie agroalimentaire africaine

vendredi 14 juin 2019

La Banque africaine de développement (BAD) annonce le lancement d’un moteur de recherche dédié à l’industrie agroalimentaire africaine, un nouvel outil financé par le Fonds d’assistance au secteur privé en Afrique (FAPA), géré par l’institution bancaire panafricaine, a appris l’APS.

Selon un communiqué parvenu à l’APS, ce moteur de recherche lancé par la BAD, l’Union africaine-Nepad et leurs partenaires, ’’se chargera d’identifier les possibilités d’investissement et de financement dans l’agriculture et l’industrie agro-alimentaire’’.

Le moteur de recherche, lancé mercredi dernier, va axer ses activités sur le Mozambique, la Zambie, l’Ethiopie, le Rwanda et le Kenya et sera mis en œuvre par Grow Africa, "sous la tutelle de l’Agence de développement de l’Union africaine - Nouveau partenariat pour le développement de l’Afrique (AUDA-NEPAD)".

"L’un des résultats attendus du moteur de recherche est la présentation d’accords pré-entérinés auprès des partenaires continentaux de premier plan lors de l’Africa Invest Forum qui se déroulera du 11 au 13 novembre prochains à Johannesburg, en Afrique du Sud", souligne le communiqué.

De l’avis de Jennifer Blanke, vice-présidente de la BAD en charge du développement agricole, humain et social, dont les propos sont cités par le communiqué, le lancement de ce moteur de recherche "est important, car le financement privé est essentiel pour la progression du secteur agricole dans la chaîne de valeur et pour que l’Afrique commence à se nourrir elle-même, avant de nourrir la planète".

Dans cette perspective, note le communiqué, les objectifs spécifiques du moteur de recherche de l’industrie agroalimentaire africaine "sont de renforcer la connaissance du marché et mettre en place une veille économique au niveau des pays pour les chaînes de valeur prioritaires (...)".

Ils consistent également à "développer des plateformes de chaînes de valeur pour les moteurs avec un flux de propositions de PME agricoles innovantes et bancables".

De cette manière, "le projet permettra de déterminer les possibilités d’investissements commerciaux dans les chaînes de valeur des produits de base stratégiques et présentera un portefeuille fiable de projets susceptibles d’être financés et qui pourront rapidement trouver un investissement financier", peut-on lire.

(Source : APS, 14 juin 2019)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 12 045 735 abonnés Internet

  • 11 779 800 abonnés 2G+3G+4G (97,8%)
    • 2G : 25,88%
    • 3G : 53,06%
    • 4G : 21,06%
  • 108 945 clés et box Internet (0,90%)
  • 152 047 abonnés ADSL/Fibre (1,29%)
  • 1766 abonnés bas débit (0,02%)
  • 3 177 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,70%

- Liaisons louées : 22 060

- Taux de pénétration des services Internet : 74,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 207 592 abonnés
- 165 915 lignes résidentielles (79,92%)
- 41 677 lignes professionnelles (20,08%)
- Taux de pénétration : 1,28%

(ARTP, 31 décembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 880 594 abonnés
- Taux de pénétration : 110,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)