twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Transfert d’argent : mPayOK révolutionne le marché en cassant les prix

mardi 1er décembre 2015

"Aider ses proches ne devait pas coûter plus cher". C’est le slogan accrocheur qu’on peut lire sur le Flyer du groupe Safe Solution qui vient de lancer deux produits "low coast" dédiés au transfert d’argent ; l’un via le téléphone mobile, l’autre une carte Visa prépayée internationale.

Ces dernières années, même si la multiplication des opérateurs a fait baisser les coûts, envoyer de l’argent à ses proches restés au pays reste tout de même cher.

Pour ainsi rendre la vie plus facile à la diaspora, l’un des tous nouveaux- nés dans le secteur, Safe Solution Group, une multinationale spécialisée dans les services financiers mobiles, vient de lancer une grande opération "low coast" qui va sans doute révolutionner le marché. Il s’agit du "Pack diaspora" avec ses deux produits phares, l’un consistant à faire le transfert d’argent via une application mobile (mPayOK), l’autre via une carte visa prépayée internationale.

Pour le premier, la première étape consiste à télécharger l’application mPayOK sur son téléphone. Ensuite, il faut créditer son compte par carte bancaire (Visa, Mastercard), ou en achetant un coupon de recharge Transcash trouvable dans tous les points de vente dédiés (tabacs et magasins Auchan), ou par coupon mPayOK chez un distributeur agréé, chez un agent mPayOK agréé, ou encore par virement bancaire.

"L’avantage et la révolution de notre système, explique Babacar Ba, Directeur commercial et du Développement Afrique à Safe Solution, c’est que quelque soit le montant envoyé vous ne payez que 2,5 % de ce montant." "Cette application permet donc à l’utilisateur de faire des transferts d’argent à moindres coûts vers le réseau Money Express dans le monde entier."

Mais, cette application ne sert pas qu’à envoyer de l’argent. L’utilisateur peut également recharger du crédit sur le téléphone portable de ses proches en Afrique notamment.

Quant à la seconde option du pack diaspora, elle fonctionne avec deux cartes bancaires que l’utilisateur peut se procurer en faisant une demande sur le site (www.mpayok.com) ou auprès d’agent agréé. Il conserve une carte et l’envoie la deuxième à un correspondant en Afrique.

"Cette carte Visa mPayOK est rechargeable dans tout le réseau des 45 000 points de vente Transcash en France (Tabacs et magasins Auchan). Elle est rechargeable par carte bancaire (Visa et Mastercard), rechargeable aussi par virement bancaire et dans tout le réseau d’agents agréés mPayOK en France", lit-on sur la plaquette d’information envoyée à Afrique Connection.

« Le transfert entre les deux cartes est gratuit et immédiat hors frais de change hors zone europe dans le monde entier », explique Babacar Ba. Qui précise : « le correspondant détenteur de la deuxième carte en Afrique peut retirer de l’argent avec dans tous les distributeurs Visa, comme il peut s’en servir pour faire des achats ».

(Source : Communiqué de presse, 1er décembre 2015)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 25 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 701 175 abonnés Internet

  • 8 473 462 abonnés 2G+3G (97,4%)
  • 182 023 clés Internet (1,3%)
  • 98 353 abonnés ADSL (1,1%)
  • 18 428 abonnés bas débit (0,2%)

- 635 liaisons louées
- Taux de pénétration des services Internet : 58,79%

(ARTP, 31 décembre 2016)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 285 933 abonnés
- 1 156 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,93%

(ARTP, 31 décembre 2016)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 186 485 abonnés
- Taux de pénétration : 102, 61%

(ARTP, 31 décembre 2016)

FACEBOOK

- 2 300 000 utilisateurs

(Internet World Stats, 30 juin 2016)