twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Télé surveillance, radio numérique... : Les petits pas du marché sénégalais

mardi 20 novembre 2007

Si le développement des technologies de l’information et de la communication a atteint une vitesse de croisière au Sénégal, tel n’est pas le cas pour d’autres services comme la radiocommunication professionnelle souvent utiliser pour la sécurité dans les entreprises. Un secteur jugée très insignifiant avec seulement deux fournisseurs d’un même fabricant.

La Française Cfao-Technologie vient d’être épaulée dans la commercialisation d’appareils de radiocommunication professionnelle communément appelé Talky-Walky par TIE (Transafricaine d’industrie et d’équipement), une des filiales africaines du groupe Motorola. Toutes les deux revendeuses ou agréer par Motorola, leader mondial qui assure 80 % de part de marché en Afrique dans le domaine. Un dispositif jugé insignifiant compte tenu des potentialités que présente le marché sénégalais.

Dans le cadre d’un séminaire de formation tenu ce lundi 19 novembre, à l’intention de ses fournisseurs et certains techniciens d’entreprises de la sous-région, les responsables de Motorola ont jugé que « le marché sénégalais ne représente pas grand chose », comparé à ceux de l’Afrique du Sud ou d’autres pays du continent.

Selon son responsable Afrique des ventes indirectes, Laurent Tribout, Motorola a réalisé en 2006 un chiffre d’affaires de 92 milliards de dollars avec son réseau de revendeurs qui a écoulé plus de 250 000 radios. Ce qui lui assure une part de marché de 80% face à son concurrent principal Kenwood qui gère les 11%. Dans ce résultat, le marché sénégalais occupe une position quasi-minimale dans la vente de cette technologie qui, d’après Laurent Tribout, « présente des avantages aux entreprises tel qu’un gain de temps, l’amélioration de la gestion des ressources humaines, l’accroissement de la performance et l’offre d’un meilleur service dans le domaine de la sécurité et de la communication ».

Le responsable des ventes indirectes Afrique de Motorola assure que cette technologie peut contribuer à l’économie d’un pays en fournissant aux services de l’Etat des outils dans la gestion de l’information et la sécurité. A l’en croire, une étude faite en 2005 en Afrique du Sud et en Europe a montré que « la radiocommunication professionnelle permet une communication instantanée avec une utilisation simple et à des coûts limités avec toute sécurité requise ».

Sa promotion risque de ne pas être aisée dans un pays comme le Sénégal où le GSM, les téléphones cellulaires et les technologies de l’information et de la communication (Internet) occupent une place stratégique dans le fonctionnement des entreprises. C’est ainsi que son nouveau revendeur, en occurrence, la TIE compte, à en croire, le chef du département de son réseau téléphone, Ibrahima Sow, s’appuyer sur une vision consistant à être plus présent sur l’information technologique.

Pour cela, la TIE mise beaucoup sur les corps militaires et paramilitaires impliqués dans la gestion de la sécurité. Aujourd’hui, ce marché présente pour l’Afrique, de réels atouts, en matière de télésurveillance et de contrôle sécuritaire des lieux publics et privés. Et avec la technologie dite MESH, il s’agit de couvrir en images toute la ville.

Ainsi, à côté de la prouesse technique, c’est une véritable aubaine pour les municipalités confrontées à l’insécurité et à la petite délinquance. Mais aussi, pour les corps militaires et paramilitaires, comme la gendarmerie, la police, l’armée...

Bakary Dabo

(Source : Sud Quotidien, 20 novembre 2007)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)