twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Tanzanie : le gouvernement réexamine la taxe sur le Mobile Money suite à la colère des populations

jeudi 22 juillet 2021

Le paiement financier par mobile a davantage gagné en valeur à travers le monde avec la Covid-19. La croissance qui s’est étendue jusqu’en Tanzanie suscite aujourd’hui un différend entre le gouvernement qui a décidé d’augmenter les taxes et les consommateurs qui s’y opposent.

Le gouvernement de la République de Tanzanie a décidé de réexaminer la taxe de 10 à 10 000 shillings tanzaniens (0,0043 à 4,31 USD) introduite en juin dernier sur le Mobile Money. C’est Mwigulu Nchemba, le ministre des Finances et de la Planification, qui l’a révélé lundi 19 juillet. Il a déclaré que ce réexamen fait suite à la colère grandissante des consommateurs qui ne cessent de dénoncer ce qu’ils considèrent comme une augmentation des prix.

Le ministre des Finances et de la Planification a expliqué avoir reçu, tout comme son homologue de la Communication et des Technologies de l’information Faustine Ndugulile, des directives de la présidente de la République sur cette préoccupation, et qu’ils devront rencontrer le Premier ministre Kassim Majaliwa pour discuter à ce sujet. Mwigulu Nchemba a déclaré avoir déjà chargé une équipe d’experts d’examiner le système national de paiement et de communication électronique et postale en vue d’arriver à une meilleure conclusion sur la question.

« Le gouvernement a entendu les griefs et nous avons déjà commencé à y travailler […] J’ai exhorté les gens à rester calmes sur cette question, nous continuerons à clarifier dans les domaines qui nécessitent des clarifications et nous prendrons des mesures dans ces domaines. »

Le Mobile Money a encore gagné de la valeur en Afrique comme le démontre le rapport « State of the Industry Report on Mobile Money 2021 » de GSMA. Le volume des transactions a augmenté de 15% en 2020 par rapport à 2019. La valeur financière des transactions a aussi grimpé de 23%. En Tanzanie, le service a aussi pris davantage de valeur. Le gouvernement espère en tirer un revenu supplémentaire de 1 254 milliards de shillings.

Selon le calendrier arrêté en juin par le gouvernement tanzanien, la taxe sur les transactions financières par mobiles est entrée en vigueur le 15 juillet. Un rétropédalage du gouvernement représentera un important manque à gagner pour l’Etat qui compte sur ces revenus pour soutenir la relance de l’économie nationale après la Covid-19.

Muriel Edjo

(Source : Agence Ecofin, 22 juillet 2021)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 154 400 abonnés Internet

  • 14 826 621 abonnés 2G+3G+4G (98,76%)
    • 2G : 22,99%
    • 3G : 41,61%
    • 4G : 35,40%
  • 186 225 abonnés ADSL/Fibre (1,24%)
  • 139 205 clés et box Internet (0,90% )
  • 2 349 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,20%
  • Internet mobile : 98,80%

- Liaisons louées : 4 019

- Taux de pénétration des services Internet : 90,71%

(ARTP, 31 mars 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 236 763 abonnés
- 195 398 résidentiels (82,53%)
- 41 365 professionnels (17,47%)
- Taux de pénétration : 1, 41%

(ARTP, 31 mars 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 420 501 abonnés
- Taux de pénétration : 116,25%

(ARTP, 31 mars 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)