twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Sudatel se connecte vendredi Orange et Tigo retiennent leur souffle

mercredi 7 janvier 2009

Plus d’un an après avoir acquis la troisième licence d’opérateur de téléphonie au Sénégal, Sudatel s’apprête enfin à démarrer ses activités. Selon des sources bien introduites dans le milieu des télécommunications, le propriétaire de la marque « Expresso » pourrait être dans le réseau dés vendredi. Une situation qui va exacerber la concurrence avec Sonatel et Sentel. En attendant, Orange et Tigo qui se partageaient les 5 millions de clients du pays retiennent leur souffle.

Dans quelques jours, les Sénégalais vont devoir s’habituer avec un troisième opérateur de téléphonie. Sudatel devrait en effet démarrer ses activités dés vendredi. Héritier de l’opérateur historique soudanais, elle a déboursé prés de 90 milliards de francs pour acquérir la troisième licence de téléphonie au Sénégal, il y a un peu plus d’un an. Son arrivée avec le label « Expresso » devrait contribuer à induire une baisse des coûts pour les usagers du téléphone et de l’Internet au Sénégal. Depuis plusieurs mois, Sudatel a commencé l’installation de ses équipements à travers le pays. Et son matériel composé d’instruments de dernière génération devrait sensiblement améliorer les services de téléphonie et d’Internet à travers le Sénégal.

Orange et Tigo sur le qui vive

L’arrivée d’une troisième licence est certes une bonne chose pour la concurrence et l’amélioration de la qualité des services. Néanmoins elle constitue une source d’inquiétude pour Sonatel mais surtout pour Sentel. Et pour cause, la société propriétaire de Orange qui a déjà vu plusieurs de ses cadres « émigrer » vers Expresso ne détiendra plus le monopole sur l’Internet, le téléphone fixe et les appels internationaux. Quant à Tigo dont la marge de manœuvres est déjà assez limitée à cause de ses démêlées avec l’Etat du Sénégal, elle risque de souffrir plus. Limitant ses prestations à la téléphonie mobile, Sentel de risque faire les frais de l’expansion de Sudatel. Mais la filiale de Millicom qui regorge de bons stratèges a plusieurs flèches à son arc.

Sérigne Saliou Samb

(Source : L’Observateur, 7 janvier 2009)

Post-Scriptum

Présentation de Sudatel

Actif depuis 1994, et faisant dans le fixe, le mobile et l’Internet, Sudatel, à travers ses différentes filiales, sert approximativement 56% de la demande d’accès à Internet au Soudan. On évalue à environ 3 millions le nombre d’utilisateurs de la toile au Soudan. Après la privatisation de Sudatel, l’Etat soudanais a cédé ses parts et ne détient plus que 21 % aujourd’hui. Par ailleurs, le capital de Sudatel compte plusieurs investisseurs stratégiques identifiables, parmi lesquels se trouve Etisalat, l’opérateur historique des Emirats Arabes Unis (4,6 %), Talai Al Khouri Investisseur émirati (4%), Q-Tel Opérateur télécom du Qatar 3,5 %, The Arab Company for Fond d’investissement à l’étranger (3,2 %). Sudatel représente 60 % du volume de trading à la Bourse de Khartoum. Elle est cotée aussi à Bahreïn (depuis le 6 novembre 2000) et à Abu Dhabi (depuis mars 2003). Son Conseil d’Administration de 12 personnes est composé de 2 représentants de l’Etat, un de la Banque centrale, de 3 hommes d’affaires soudanais, du Chief Operating Officer de QTeI, de Younis Al Khouri, de 2 hommes d’affaires saoudiens, de Kamal Hamza (le premier maire de Dubaï) et du représentant d’une ONG soudanaise. Sudatel a aussi obtenu une licence en Mauritanie. Et malgré sa mise à l’index par l’administration américaine qui accuse le pays de El Béchir de soutenir le terrorisme international, Sudatel continue à élargir son réseau.

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 35 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 9 354 455 abonnés Internet

  • 9 077 056 abonnés 2G+3G (97,10%)
  • 151 437 clés Internet (1,60%)
  • 107 550 abonnés ADSL (1,10%)
  • 18 412 abonnés bas débit (0,20%)

- Taux de pénétration des services Internet : 63,21%

(ARTP, 30 septembre 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 287 980 abonnés
- 219 734 lignes résidentielles (76,30%)
- 68 186 lignes professionnelles (23,68%)
- lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,94%

(ARTP, 30 septembre 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 556 649 abonnés
- Taux de pénétration : 105, 11%

(ARTP, 30 septembre 2017)

FACEBOOK

- 2 800 000 utilisateurs

(Facebook Ads, août 2017)