twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Sudatel, détenue à 21% par l’Etat du Soudan, compte des actionnaires de diverses nationalités

vendredi 7 septembre 2007

La société soudanaise SUDATEL, privatisée en 1994, est détenue à 21% par des capitaux de l’Etat du Soudan qui en disposait auparavant 66%, à côté de nombreux actionnaires, indique un document de présentation soumis à la presse.

SUDATEL est adjudicataire de la nouvelle licence globale de télécommunications rendue publique vendredi par les responsables de l’Agence de régulation des postes et télécommunication (ARTP).

Selon ce document, le capital de SUDATEL compte plusieurs investisseurs stratégiques indentifiables. Et 60% de ces actionnaires ne sont pas soudanais.

Dans la composition du capital de la société se trouvent Etisalat, opérateur télécoms des Emirats Arabes Unis avec 4,6%, Talai Alkhoury, investisseur émirati avec 4%, Q-Tel, opérateur télécom du Qatar à 3,5% et The Arab Company à 3,2%.

A domicile, SUDATEL opère avec un réseau à base de fibres optiques d’environ 7.000 Km avec une forte présence dans les pays voisins du Soudan à l’exception du Tchad. Son ambition est d’être un acteur majeur dans les réseaux de fibres optiques en Afrique de l’Est et du Centre.

Selon les statistiques de 2005, la société servait 56% de la demande d’accès à Internet au Soudan où évaluait à environ 3 millions le nombre d’utilisateurs. En plus, les opérateurs dépendent de SUDATEL pour la fourniture d’infrastructures, ce qui lui permet d’obtenir 120 millions de dollars de revenus liés à l’exploitation de ses infrastructures, renseigne le même document.

Par ailleurs SUDATEL représente 60% du volume de transactions à la Bourse de Khartoum. Elle est également cotée à Bahreïn depuis 2000 et à Abu-Dhabi en mars 2003.

(Source : APS, 7 septembre 2007)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)