twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Somalie : selon la Banque mondiale, la nouvelle loi sur les télécoms répond à des questions de sécurité, de meilleurs accès et revenus

jeudi 5 octobre 2017

Selon la Banque mondiale, la Somalie vient de s’engager dans un tournant décisif de son économie, en adoptant une nouvelle loi sur les télécommunications. Rendue exécutive le 2 octobre 2017, celle-ci vient répondre à la faiblesse du cadre réglementaire qui a régi pendant longtemps le secteur télécoms somalien, entraînant des incertitudes et des vulnérabilités quant au développement des TIC.

Aujourd’hui, la nouvelle loi permettra aux consommateurs somaliens de jouir en toute sécurité d’un accès à une large gamme de services de téléphonie mobile tels que l’itinérance internationale, l’interconnexion locale, l’envoi et le retrait d’argent par le mobile, en toute sécurité.

Le nouveau cadre juridique va aussi permettre au gouvernement de percevoir des recettes fiscales supplémentaires à travers la délivrance des licences aux opérateurs mobiles et les redevances financières que les sociétés télécoms devront verser à l’Etat pour opérer sur le territoire national.

Pour ce qui est de la sécurité nationale, la loi va y contribuer à travers l’identification des abonnés. Des mesures sont également définies pour une protection des ressources TIC nationales telles que l’indicatif téléphonique du pays (+ 252), et le domaine (.so) pour la présence sur Internet.

Grâce à cet ensemble de mesures fortes compilées dans la nouvelle loi, la Banque mondiale estime que la Somalie a désormais le potentiel de faire contribuer ce secteur à hauteur de 11% du PIB. L’institution financière internationale, déjà impliquée dans la rédaction de la nouvelle loi sur les télécoms, compte renouveler son soutien à la Somalie, en l’aidant dans la mise en œuvre de l’Agence nationale des communications (NCA), qui sera le gendarme du marché.

(Source : Agence Ecofin, 5 octobre 2017)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)