twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Silence radios privées à Vélingara : Les jeunes réclament Walf Fm et Sud Fm

vendredi 3 septembre 2004

Les auditeurs du département de Vélingara sont mécontents de ne pas pouvoir écouter les radios privées. Le signal de ces dernières n’arrivent pas dans cette zone où pourtant ces stations ont des correspondants. Et ce qui frustre et irrite à la fois les auditeurs, c’est qu’ils n’entendent rien de ce que ces correspondants disent de leur département.

Le collectif des jeunes du département de Vélingara, après avoir observé une pause dans le cadre des activités navétanes, a organisé, la semaine dernière, au quartier centre II de la commune de Vélingara, un point de presse, pour dénoncer le silence radios privées dans cette partie du Fouladou depuis plusieurs années. Ils sont partis du constat que les populations locales ne bénéficient pas de l’information plurielle. Plus grave, ils ne reçoivent pas le compte rendu des informations envoyées par les correspondants locaux de la presse privée, au niveau des radios privées telles que Walf Fm et Sud Fm. Ce sont les habitants des villes de Dakar, de Ziguinchor ou d’ailleurs qui en bénéficient alors qu’ils ne reçoivent ces informations que par les informateurs amis ou parents établis à Dakar qui interprètent quelquefois négativement les informations reçues.

Une situation qui crée des fois trop de difficultés entre les populations et les correspondants locaux. Pour Papis Coulibaly, le porte-parole des collectivités, « les populations sont frustrées parce que l’information souffre d’un déficit antidémocratique criard dans le département de Vélingara, dans la mesure où elles sont encore orphelines des radios privés telles que Walf Fm et Sud Fm » et à M. Coulibaly d’ajouter : « Le paradoxe aujourd’hui est que nos frères des autres régions sont plus au fait de ce qui se passe dans notre propre terroir que nous. Nous interpellons Babacar Touré et Sidy Lamine Niasse pour leur dire qu’ils n’ont pas le droit de négliger le département de Vélingara. C’est pourquoi, nous réclamons la couverture de notre localité par ces deux radios », a-t-il conclu.

Abondant dans le même sens, Mamadou Coulibaly, dit Makkradj Ben, du Conseil communal de la jeunesse de Vélingara dira que : « la couverture de notre département par Sud Fm et Walf Fm nous permettra d’écouter les correspondants, mais aussi de mettre un terme à cette situation d’incompréhension qu’il y a entre nous. Ajouter à cela, en recevant ces deux radios, nous pouvons faire la part des choses ». A noter l’information est à sens unique dans le département de Vélingara qui ne reçoit que le signal de la Rts. D’ailleurs, les gens se plaignent du décrochage de Radio Sénégal international qui n’est plus captée dans la zone et réclament sans cesse son retour. L’avènement des postes de radio Worldspace a été bien accueilli par les populations, du fait qu’elle se rendaient chez la trentaine d’individus qui en avaient acheté pour écouter.

Les journaux parlent de certains débats. Mais depuis la rupture du contrat entre Sud Fm et Worldspace, le cryptage du signal de Wal Fadjri Fm, les populations qui se sentent privées de l’information plurielle, ont décidé de monter au créneau pour avertir les autorités du pays et les responsables des groupes Wal Fadjri et Sud Communication, de la prise en compte effective de leurs préoccupations.

Cheikh DIENG

(Source : Wal Fadjri 3 septembre 2004)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 35 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 9 354 455 abonnés Internet

  • 9 077 056 abonnés 2G+3G (97,10%)
  • 151 437 clés Internet (1,60%)
  • 107 550 abonnés ADSL (1,10%)
  • 18 412 abonnés bas débit (0,20%)

- Taux de pénétration des services Internet : 63,21%

(ARTP, 30 septembre 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 287 980 abonnés
- 219 734 lignes résidentielles (76,30%)
- 68 186 lignes professionnelles (23,68%)
- lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,94%

(ARTP, 30 septembre 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 556 649 abonnés
- Taux de pénétration : 105, 11%

(ARTP, 30 septembre 2017)

FACEBOOK

- 2 800 000 utilisateurs

(Facebook Ads, août 2017)