twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Sénégal : le DG de TIGO jette l’éponge

mercredi 6 février 2019

TIGO Sénégal racheté dernièrement par le consortium formé par le Sénégalais Yérim Sow, le Français Xavier Niel et le Franco-malgache Hassanein Hiridji, n’a plus de directeur général. Mass Thiam qui en assurait jusqu’ici les fonctions a déposé sa démission. A en croire le quotidien sénégalais L’AS, dans sa livraison de ce mercredi 06 février, l’ancien patron du PCCI, spécialisé dans la relation client, avait rendu le tablier depuis le 31 janvier dernier, mais l’information a été gardée dans le plus grand des secrets.

Joint par CIO Mag, un des responsables de la communicaton de l’opérateur de téléphonie confirme l’information, mais considère qu’il y a beaucoup d’inexactitude dans cette affaire. Fait-il allusion à ce qu’avancent les confrères sénégalais quand ils soutiennent que ce diplômé de l’Ecole des hautes études commerciales de Montréal, ancien PCA de Teylium Logistics, du groupe Teylium, ne pouvait plus supporter le fait que « les décisions » proviennent de la France ou de Madagascar où résident deux des trois propriétaires de l’ex-filiale du groupe MIllicom International Cellular.

Toujours selon notre source, un communiqué va tomber dans les prochaines heures. On devrait sûrement prendre connaissance des raisons officielles qui expliquent le départ de Mass Thiam nommé seulement fin mai 2018. Une démission qui intervient donc avant même que la première année du désormais ex-DG de TIGO Sénégal ne soit écoulée. Est-ce le signe qu’il y avait un profond malaise chez le deuxième opérateur ? Notre source réfute toute idée de désaccord au sommet et annonce que le nom du remplaçant de Monsieur Thiam va aussi être connu très rapidement.

A moins qu’il ne revienne dans le jeu, ce ne sera donc plus sous la conduite de Mass Thiam que les importants investissements annoncés à TIGO seront réalisés. Déja, le 04 décembre 2018, la marque bleue avait acquis, enfin, la 4 G, en présence de Monsieur Thiam, pour un montant total fixé à 27 milliards. En reprenant les commandes, le trio Sow – Niel – Hiridjee avait promis d’investir 70 milliards CFA pour renforcer « la qualité et l’étendue de la couverture réseau, ainsi que les services qui lui sont associés (date, forfaits sans engagement, mobile banking) sur l’ensemble du territoire sénégalais », révélait Jeune Afrique le 02 mai 2018.

Elimane

(Source : CIO Mag, 6 février 2019)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 449 579 abonnés Internet

  • 10 183 289 abonnés 2G+3G+4G (97,47%)
  • 115 978 clés et box Internet (1,11%)
  • 130 612 abonnés ADSL (1,25%)
  • 17 961 abonnés bas débit (0,17%)
  • 1739 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 006

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 30 septembre 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 299 774 abonnés
- 234 433 lignes résidentielles (78,20%)
- 65 257 lignes professionnelles (21,80%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,96%

(ARTP, 30 septembre 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 403 402 abonnés
- Taux de pénétration : 107,52%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 100 000 utilisateurs
- Taux de pénétration de Facebook : 32%

(Facebook Ads, décembre 2018)