twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Sénégal : la nouvelle ministre de l’Economie numérique officiellement installée

mardi 16 avril 2019

C’est parti officiellement pour le mandat de Ndeye Tiké Ndiaye, nouvelle ministre de l’économie numérique et des télécommunications du Sénégal. La passation de services avec Abdoulaye Bibi Baldé s’est déroulée lundi dans la plus grande sobriété. Les collaborateurs, quelques soutiens et la presse nationale étaient là pour assister à la cérémonie empreinte d’émotion. Le désormais ex-patron du secteur en a profité pour esquisser un bilan et revenir sur son travail tout au long de ces dernières années.

« Je crois devoir insister sur les chantiers majeurs réalisés ou en cours au sein du département pour un meilleur épanouissement du secteur privé des TIC au Sénégal et la promotion d’un écosystème florissant dans une démarche exclusive. Il s’agit, entre autres, de l’actualisation du cadre juridique du secteur des télécommunications et des TIC afin d’asseoir un cadre propice à la sécurité des investissements et à l’encadrement des activités du numérique, la mise en place du Conseil National du Numérique, de l’entrée de nouveaux acteurs comme les FAI et les MVNO, de la mise en place national haut et très haut débit, de l’actualisation du service universel ». Au cœur des grands projets à finaliser, le Parc des Technologies Numériques (PTN) de Diamniadio « avec la signature des premiers contrats et le démarrage effectif des travaux », » de la validation et du début de mise en œuvre du plan d’action de protection des enfants en ligne, de l’adoption récente de la lettre de politique sectorielle du département ». « La poste et sa modernisation » ont fait l’objet d’une « attention particulière », explique encore Monsieur Baldé.

Autant de « documents de planification élaborés dans ce département » pour permettre à l’ex-directrice générale de l’Agence nationale des affaires maritimes (ANAM) de bien conduire son action. La nouvelle ministre qui a salué le travail de son prédécesseur, après avoir reconnu le caractère transversal, constituant toute sa complexité, a fait un clin d’œil à la société civile dont il est attendu « un partenariat dynamique ». Elle devrait d’ailleurs être aux côtés du président de l’Organisation des professionnels des TIC lors de l’ouverture officielle du Salon international des professionnels de l’économie numérique qui ouvre mardi 16 avril à Dakar.

Elimane

(Source : CIO Mag, 16 avril 2019)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 534 038 abonnés Internet

  • 10 531 260 abonnés 2G+3G+4G (97,58%)
    • 2G : 29,14%
    • 3G : 54,77%
    • 4G : 16,08%
  • 101 090 clés et box Internet (0,96%)
  • 151 915 abonnés ADSL/Fibre (1,47%)
  • 1781 abonnés bas débit (0,02%)
  • 2778 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 570

- Taux de pénétration des services Internet : 66,98%

(ARTP, 30 septembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 225 643 abonnés
- 183 331lignes résidentielles (81,25%)
- 42 312 lignes professionnelles (18,75%)
- Taux de pénétration : 1,4352%

(ARTP, 30 septembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 398 285 abonnés
- Taux de pénétration : 110,63%

(ARTP, 30 septembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)