twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Sénégal : bientôt une « Sonatel Academy » pour soutenir les jeunes entrepreneurs

mardi 23 mai 2017

C’est une bonne nouvelle pour tous ces jeunes sénégalais qui veulent s’engager dans la mise en place de leur propre entreprise, mais qui sont confrontés à un problème de formation. La société de téléphonie, Orange, va bientôt mettre sur pied une « école » pour les encadrer. La révélation a été faite par la responsable RSE. D’après Rokhaya Solanje Ndir, une « Sonatel Academy » sera lancée dans « quelques jours » en présence du directeur général notamment. L’initiative a pour « ambition de contribuer à la formation des jeunes dans le domaine du numérique.

En clair, les jeunes porteurs d’idées d’entrepreneuriat pourront « bénéficier d’une formation gratuite sur un cycle complet de manière à leur donner des compétences numériques, en terme d’entrepreneuriat aussi pour que, demain, s’ils souhaitent développer leurs start-up, incuber des entreprises, qu’ils puissent le faire », précise Rokhata Solange, la responsable RSE de Orange Sénégal.

Le dispositif a été développé en collaboration avec le ministère en charge de la formation professionnelle pour « enrichir le catalogue des formations professionnelles proposées aux Sénégalais », explique encore celle qui assure le volet « économie et écosystème numérique » à la Sonatel.

Pour le moment, elle ne s’attarde pas trop sur les critères mis en avant, mais Rokhaya Solanje Ndir précise que la « Sonatel Academy » sera surtout ouverte « aux jeunes qui n’ont pas le Bac » et dont le groupe va prendre totalement en charge les frais de scolarité. C’est très important de le dire », ajoute-t-elle.

On sera sûrement plus édifié très prochainement avec le lancement d’une interface pour recueillir les candidatures. Ces révélations ont été faites en marge de la première édition des « Mardis du Numérique » initiés par l’African Performance Institute, une association lancée par des acteurs du secteur pour la promotion du commerce électronique et la dématérialisation dans les administrations publiques en Afrique.

La rencontre était axée sur le e-commerce avec la présence, entre autres, du ministre du commerce du Sénégal, Alioune Sarr, du directeur général de Jumia Sénégal, d’un chargé d’enseignements d’HEC Paris.

(Source : CIO Mag, 23 mai 2017)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 141 900 abonnés Internet

  • 12 848 086 abonnés 2G+3G+4G (97,77%)
    • 2G : 27,55%
    • 3G : 46,81%
    • 4G : 25,65%
  • 163 820 abonnés ADSL/Fibre (1,27%)
  • 126 486 clés et box Internet (0,96%)
  • 3 508 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,27%
  • Internet mobile : 98,73%

- Liaisons louées : 22 540

- Taux de pénétration des services Internet : 81,08%

(ARTP, 30 juin 2020)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 216 286 abonnés
- 175 400 résidentiels (81,10%)
- 40 886 professionnels (18,90%)
- Taux de pénétration : 1,33%

(ARTP, 30 juin 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 17 728 844 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)