twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Sédar 2010 : Tidiane Déme , l’homme de l’année des TIC au Sénégal

dimanche 13 mars 2011

« Ne demande pas ce que ton pays peut faire pour toi, demande ce que tu peux faire pour ton pays » John Fitzgerald Kennedy

Je n’ai pas été surpris par la nomination de Tidiane Déme comme l’homme de l’année dans le secteur des Technologies de l’Information et de la Communication, hier, lors de la Soirée des Sédars 2010 tenue au théâtre National Daniel Sorano. Une distinction très méritée par ce jeune qui ne cesse de s’investir pour la promotion des TIC au Sénégal.

Tidiane Déme, je l’ai connu évidemment comme tout blogueur sur la toile. Ce que je retiens d’abords de lui, c’est la rigueur et le pragmatisme. C’est une personne qui n’hésiterait pas à vous dire « faites des projets et Google vous accompagne ». Vous me direz peut être que c’est cela aussi le travail de google ? Oui !! je suis parfaitement d’accord. Google a besoin de nos contenus pour « survivre », mais, nous aussi, avons besoin de lui pour « vivre » même si ce n’est pas forcé.... .

Toutefois, force est de reconnaître que Tidiane est loin d’être uniquement le head office du géant du net au Sénégal. Les jeunes développeurs et informaticiens sénégalais ne me démentiront pas. Tidiane est la seule personne qui, souvent, oublie sa casquette de chef pour venir vers les jeunes dans le seul but de parler de projets innovants. Si aujourd’hui l’idée d’un BarcampGorée a pu se concrétiser, c’est, en grande partie, grâce au soutien de Tidiane Dème. Je citerai aussi les « blog-camp » et « Code Camp » souvent organisés par des jeunes et pour lesquels Tidiane apporte son soutien.

Pourtant il existe d’autres firmes plus importantes qui sont basées au Sénégal, mais je n’ai jamais vu un de ces responsables venir inciter les jeunes à faire des projets comme Tidiane le fait. Ce sont, au contraire, les jeunes qui courent derrière eux. Je pense que la communication ou ce que l’on appelle le E-marketing devrait commencer par là. Le développent d’un pays dépend de sa jeunesse et cette jeunesse doit être formée et éduquée.

« Le Sénégal est un des pays où il y a le plus de potentiel sur le continent qui, sur le plan des infrastructures, le met très en avance sur la plupart des pays africains. De plus, le Sénégal a, selon les estimations, un taux de pénétration Internet de 7 à 8 % là où la moyenne du continent est de 4 %. Donc, le pays est en avance en termes de pénétration Internet et dispose d’un certain nombre d’avantages qui font croire que le Sénégal, dans le cadre de notre installation en Afrique, doit être un de nos têtes de file. » avait dit Tidiane dans une interview. Alors c’est à nous jeunes de relever le défit. Bonne Chance Tidiane et le meilleur reste à venir

(Source : Sénégal Médias, 13 mars 2011)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 25 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 701 175 abonnés Internet

  • 8 473 462 abonnés 2G+3G (97,4%)
  • 182 023 clés Internet (1,3%)
  • 98 353 abonnés ADSL (1,1%)
  • 18 428 abonnés bas débit (0,2%)

- 635 liaisons louées
- Taux de pénétration des services Internet : 58,79%

(ARTP, 31 décembre 2016)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 285 933 abonnés
- 1 156 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,93%

(ARTP, 31 décembre 2016)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 186 485 abonnés
- Taux de pénétration : 102, 61%

(ARTP, 31 décembre 2016)

FACEBOOK

- 2 300 000 utilisateurs

(Internet World Stats, 30 juin 2016)