twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Secteur numérique : L’OPTIC vend son expertise

mercredi 29 mars 2017

Le Conseil National du Patronat du Sénégal (CNP), en collaboration avec l‘Organisation des Professionnelles des Technologies de l’Information et de la Communication (OPTIC), a organisé hier à Dakar, une rencontre de réflexion sur le thème : « La Numérisation de l’Etat Civil : Enjeux et Perspectives ».

Le président de l’Organisation des Professionnelles des Technologies de l’Information et de la Communication (OPTIC), Antoine Ngom, a indiqué que le numérique est l’un des rares secteurs de l’économie où le secteur privé national dispose d’une expertise. Il s’exprimait ce mardi 28 mars 2017 à Dakar, à l’occasion d’une rencontre de réflexion sur le thème : « La Numérisation de l’Etat Civil : Enjeux et Perspectives ». « Aujourd’hui, on peut nous faire confiance dans le projet de la numérisation de l’Etat civil, mais aussi dans tous les projets d’envergure en matière de digitalisation. Nous avons un secteur privé très dynamique qui est à la pointe des technologies », a fait savoir M. Ngom. Selon lui, actuellement, les entreprises n’ont plus besoin d’attendre que les projets de l’Etat fassent des appels d’offres ou des consultations dans lesquels, très souvent, les entreprises nationales étaient écartées par les multinationales plus puissantes financièrement, car elles sont accompagnées par leurs autorités publiques qui ont une véritable politique à l’export. « Nous voulons dorénavant identifier des projets importants et aller en négociation directe avec l’autorité », a-t-il souligné. Revenant sur cette journée de réflexion, Antoine Ngom, par ailleurs vice-président du CNP, est d’avis qu’elle a pour objectif de réunir les différentes parties prenantes afin d’échanger sur la démarche à adopter pour mettre en œuvre la digitalisation de l’état civil et l’introduction de service e-citoyen. Ainsi, ce dernier soutient : « Sans un état civil sécurisé, il est totalement illusoire de penser que ces documents, même s’ils sont établis avec les technologies de dernière génération, puissent être fiables à 100% ». En effet, c’est une occasion pour le président d’OPTIC d’appeler l’Etat à une réflexion globale sur le lancement d’un grand projet national sur les documents sécurisés, avec une forte implication du secteur privé, à l’instar de ce qui a été fait avec Gaïndé 2000 pour la Douane.

Numérisation des archives du Sénégal réalisée à 35%

Quant à Mme Dieh Mandiaye Ba, Directrice du centre national d’état civil, on ne peut pas parler de modernisation de l’état civil sans parler de l’automatisation de la gestion et de la prise en charge des archives. A l’en croire, concernant la prise en charge, ils ont démarré la numérisation de l’état civil du Sénégal grâce au projet d’appui financé par l’Union Européenne. « Nous sommes à 35% de réalisation. Dans un an, on pourra terminer totalement la numérisation des archives du Sénégal », a-t-elle expliqué. D’après elle, tous les cabinets qui ont travaillé dans le cadre du projet d’appui à la modernisation de l’état civil sont des nationaux, sauf le consortium recruté par l’UE pour la formulation du projet. « Nous faisons confiance au secteur privé sénégalais et nous ne manquerons pas de continuer à travailler avec », a précisé Mme Ba.

Zachari Badji

(Source : Rewmi, 29 mars 2017)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 35 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 965 676 abonnés Internet

  • 8 679 507 abonnés 2G+3G (96,81%)
  • 161 625 clés Internet (1,80%)
  • 106 126 abonnés ADSL (1,18%)
  • 18 418 abonnés bas débit (0,21%)

- Taux de pénétration des services Internet : 57,59%

(ARTP, 30 juin 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 288 658 abonnés
- 1 156 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,96%

(ARTP, 30 juin 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 436 809 abonnés
- Taux de pénétration : 104, 30%

(ARTP, 30 juin 2017)

FACEBOOK

- 2 800 000 utilisateurs

(Facebook Ads, août 2017)