twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Scandale à la CBAO : Un informaticien infiltre le système et soustrait un demi milliards des comptes des clients

lundi 13 mars 2017

Les comptes des clients de la Cbao sont-ils bien sécurisés ? La question mérite d’être bien posée au regard du scandale qui vient de secouer la banque depuis maintenant quelques jours. Selon des sources dignes de foi qui se sont confiées à votre site www.mediaspost.com, un véritable malaise s’est installé au sein de la banque.

La cause ? La Cbao est victime d’une cybercriminalité. Un informaticien du nom de Georges Felix Bidi, par des manœuvres techniques, a réussi à infiltrer le système informatique de la banque pour faire des opérations sur les comptes des différents clients de la Cbao établis au Sénégal et dans plusieurs pays de l’Afrique de l’Ouest.

Selon les sources de mediapost.com, le préjudice est énorme car il avoisine le demi-milliard de francs CFA. Et le montant aurait pu grimper si la supercherie n’avait été levée à temps par le service d’audit de la Cbao. Ce même service d’audit qui a réussi à mettre la main sur l’informaticien l’a conduit au niveau de la sûreté urbaine où il est actuellement en garde à vue. Ce qui est sûre, c’est que l’enquête suit son cours.

Mais si nos sources ne veulent pas trop s’avancer sur l’identité de M. Bidi pour les besoins de l’enquête, des experts pensent qu’il est fort probable que l’informaticien soit un agent de la banque car, notent-ils, il faut être à l’intérieur pour arriver à ce niveau de manipulation.

De toute façon le socle de la relation entre la banque et son client, c’est la confiance, et il est essentiel de la préserver en mettant en œuvre tous les moyens nécessaires pour la sécurité des informations. Affaire à suivre…..

Jacques Ngor Sarr

(Source : Médiapost, 13 mars 2017)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)