twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Scandale : Le Sénégal paie 12 milliards F CFA à un ancien ministre ivoirien

jeudi 5 mai 2016

Dire que le gouvernement ou du moins l’Etat sénégalais n’a pas d’argent pour honorer ses engagements à l’endroit des syndicats enseignants qui menacent l’avenir des milliers voire de millions d’élèves, relève de la pure farce. La preuve, révèle le site, « Le Sénégal a été contraint de payer 12 milliards de FCFA, en guise de dommages et intérêts, a l’ancien ministre des Affaires étrangères de la Côte d’Ivoire, Adama Bictogo.

Ce dernier avait gagné un marché et avait mis en place des équipements à la disposition de la police nationale pour la délivrance de visas aux étrangers. Il avait ainsi créé une société au Sénégal dénommée la Snedai. Finalement, Macky Sall avait abandonné le projet, estimant que cela freinait le tourisme.

Selon « la lettre quotidienne », c’est à travers une souscription de bons du Trésor en compte de dépôt entre l’État du Sénégal et la Banque atlantique Sénégal que l’argent a été payé.

dommages et intérêts, a l’ancien ministre des Affaires étrangères de la Côte d’Ivoire, Adama Bictogo ». Cet homme d’affaire du pays de Alassane Dramane Ouattara va empocher cette colossale somme d’argent du contribuable sénégalais.

Pour mieux comprendre ce qui est à l’origine de ce différend, le même site rappelle que « Ce dernier avait gagné un marché et avait mis en place des équipements à la disposition de la police nationale pour la délivrance de visas aux étrangers. Il avait ainsi créé une société au Sénégal dénommée la Snedai ».

Mais la décision du président Macky Sall de renoncer à la politique de réciprocité relatifs aux visas étrangers semble de facto rompre le juteux contrat avec cet ministre ivoire.

A en croire seneweb qui cite « la lettre quotidienne », c’est à travers une souscription de bons du Trésor en compte de dépôt entre l’État du Sénégal et la Banque atlantique Sénégal que l’argent a été payé.

(Source : Senpresse, 5 mai 2016)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)