twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Salon international des professionnels de l’économie numérique : Les opportunités économiques et sociales mises en évidence

mercredi 22 février 2017

Le Salon international des professionnels de l’économie numérique de Dakar (Sipen) s’est ouvert hier. Cette deuxième édition, qui accueille des experts de la sous-région, a pour thème principal « Le numérique, vecteur de développement et d’intégration économique et social ». Il est question, pour les experts, de se prononcer sur les larges possibilités qu’offre le numérique à l’Afrique et ses implications dans le cadre du Plan Sénégal émergent.

Le marché numérique africain fait aujourd’hui l’objet de fortes convoitises par les grandes entreprises internationales du secteur. Les enjeux, qu’il constitue, impliquent de porter la réflexion sur les initiatives communes entreprises. L’objectif, à travers cette deuxième édition du Sipen de Dakar, est ainsi de voir la place de l’Afrique face à la cyber sécurité et la confiance numérique, et de se prononcer sur les possibilités et les défis du marché régional pour les Petites et moyennes entreprises ouest-africaines du numérique. Il s’agit également, dans une perspective nationale, d’offrir l’opportunité aux participants d’examiner la place du secteur privé national dans la composante numérique du Plan Sénégal émergent.

C’est la raison pour laquelle, estime le président de l’Organisation des professionnels des technologies de l’information et de la communication au Sénégal (Optic), Antoine Ngom, il est important de créer des cadres d’échanges et de partage comme le Sipen. Car, celui-ci n’a autre objectif que de partager les enjeux, les opportunités et les innovations du numérique afin de permettre de découvrir des services et solutions innovantes, tout en regroupant des experts sur des thématiques importantes. Cette vision est en parfaite cohérence avec celle d’Optic qui s’emploie à faire du Sénégal une vitrine de l’économie numérique, à promouvoir le secteur des Tic et le développement des affaires. Le numérique est un cadre de valorisation de l’expertise nationale selon Antoine Ngom.

L’édition et le développement de logiciels et d’applications sont des points sur lesquels des avancées notables peuvent être faites. « On peut explorer ces aspects à travers l’état civil, la confection des permis de conduire et des cartes grises, les passeports et la numérisation des procédures de la police et de la gendarmerie », souligne-t-il. L’intégration de solutions est, pour lui, le deuxième palier. Cela est, en effet, possible à travers les réseaux, la sécurité et le business intelligence.

Les services financiers constituent le troisième palier avec les systèmes de transfert d’argent, de paiement mobile et de monétique. La finalité de tout cela est de faciliter, à l’en croire, l’accès aux marchés et notamment à la commande publique. Il lui semble nécessaire de favoriser l’inclusion de la notion d’appel à projet dans le dispositif préférentiel actuel afin de faciliter l’accès des Pme du secteur numérique à la commande publique, la mise en place d’un mécanisme d’appui spécifique, l’appui à l’émergence ; ceci leur permettra de participer, de manière plus significative, à la réalisation du volet numérique contenu dans les projets du Pse et à la définition et la mise en œuvre de politiques d’incitation à la sauvegarde du patrimoine numérique.

Alassane Aliou Mbaye

(Source : Le Soleil, 22 février 2017)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 25 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 701 175 abonnés Internet

  • 8 473 462 abonnés 2G+3G (97,4%)
  • 182 023 clés Internet (1,3%)
  • 98 353 abonnés ADSL (1,1%)
  • 18 428 abonnés bas débit (0,2%)

- 635 liaisons louées
- Taux de pénétration des services Internet : 58,79%

(ARTP, 31 décembre 2016)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 5324 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 17 juin 2016)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 285 933 abonnés
- 1 156 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,93%

(ARTP, 31 décembre 2016)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 186 485 abonnés
- Taux de pénétration : 102, 61%

(ARTP, 31 décembre 2016)

FACEBOOK

- 2 300 000 utilisateurs

(Internet World Stats, 30 juin 2016)