twitter facebook rss

Ressources

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

SONATEL–Orange : un partenariat Gagnant/Gagnant

jeudi 11 août 2016

En 1997, pour accompagner le développement du secteur des télécommunications, l’État du Sénégal avait pris une décision souveraine en signant un partenariat stratégique entre Sonatel et France Télécom.

A la veille du 20ième anniversaire de ce partenariat, nous sommes fiers de constater que Sonatel est le seul opérateur historique africain à avoir réussi une croissance externe aussi importante avec un partenaire stratégique qui ne détient pas la majorité du capital (cf cas Maroc Télécom, CI télécom, Mauritius télécom).

Dans cette stratégie d’internationalisation du groupe Sonatel, il est indéniable que le soutien du Partenaire stratégique France Télécom Orange a été et demeure encore décisif.

Toutefois, au moment où cette croissance externe redécolle avec la conclusion de l’acquisition de Airtel Sierra Léone et cela, grâce au soutien de l’Etat du Senegal et du Partenaire stratégique, la raison doit nous pousser à mobiliser toutes nos énergies sur les sujets d’avenir pour pérenniser Sonatel comme leader national et sous régional. Toute autre attitude serait contreproductive pour le Sénégal en général et pour Sonatel en particulier.

Aujourd’hui, d’autres pays de la sous région se donnent tout naturellement des ambitions identiques aux nôtres vu les excellentes performances du groupe Sonatel, résultats de choix stratégiques faits sur la seule base des intérêts du groupe et du secteur.

Force est de constater que, malgré le poids important du partenaire stratégique dans le capital, le groupe Sonatel ne comptait au Sénégal en 2015, que 4 expatriés français sur un effectif de 1800 salariés, dont un seul siège dans le Comité de direction.

Par ailleurs, il est aussi avéré que le groupe a, dans la durée, contribué de façon très significative aux recettes de nos États et donc au développement de nos pays de présence.

Ainsi, sans tenir compte des revenus perçus par les salariés, le groupe Sonatel a rapporté en 2015 :

  • 250 milliards à l’Etat du Sénégal
  • 100 milliards aux entreprises sénégalaises
  • 70 milliards au groupe Orange (France Telecom).

En tant que cadres, Sonatéliens et citoyens sénégalais, nous espérons que le groupe Sonatel continuera de jouer son rôle d’entreprise leader et citoyenne, aligné sur sa stratégie de rapprocher toutes ses parties prenantes de ce qu’il leur est essentiel, et ce, grâce à la vision dont a toujours fait preuve notre management.

Dakar, le 11 août 2016
Un groupe de cadres Sonatéliens

(Source : Social Net Link, 11 août 2016)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 35 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 9 354 455 abonnés Internet

  • 9 077 056 abonnés 2G+3G (97,10%)
  • 151 437 clés Internet (1,60%)
  • 107 550 abonnés ADSL (1,10%)
  • 18 412 abonnés bas débit (0,20%)

- Taux de pénétration des services Internet : 63,21%

(ARTP, 30 septembre 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 287 980 abonnés
- 219 734 lignes résidentielles (76,30%)
- 68 186 lignes professionnelles (23,68%)
- lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,94%

(ARTP, 30 septembre 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 556 649 abonnés
- Taux de pénétration : 105, 11%

(ARTP, 30 septembre 2017)

FACEBOOK

- 2 800 000 utilisateurs

(Facebook Ads, août 2017)