twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

RASCOM-QAF1, satellite de télécommunications panafricain, lancé demain

mercredi 19 décembre 2007

Un lancement de Kourou en Guyane qui sera très suivi demain jeudi 20 septembre, par les équipes de Thales Alenia Space à Cannes-La Bocca : celui de premier satellite de télécommunications entièrement dédié au continent africain.

Après Star One C1, après la station Colombus, un nouveau lancement qui sera très suivi demain par les équipes de Thales Alenia Space à Cannes La Bocca : celui du satellite RASCOM-QAF1. Ce premier satellite de télécommunications entièrement dédié au continent africain et ses îles sera lancé demain, jeudi 20 décembre depuis le site de Kourou en Guyane par une fusée Ariane 5 GS. RASCOM-QAF1 avait quitté les salles blanches au tout début novembre pour être acheminé en Guyane sur la plateforme de lancement.

Ce satellite, est-il précisé dans un communiqué de Thales Alenia Space "est la résultante d’un désir ardent et d’une volonté commune des Etats africains, réunis autour de l’organisation RASCOM, d’unir leurs efforts et de coopérer en vue de mettre en place une structure panafricaine de télécommunications par satellite pour l’Afrique."

RASCOM-QAF1, construit par Thales Alenia Space dans le cadre d’un contrat clés en main avec la société RSQ, fournira des services de télécommunications, de télévision directe et d’accès Internet pendant 15 ans. Il permettra de réduire la fracture numérique en connectant, à faible coût, toutes les villes et villages africains et offrira ainsi des services de qualité aux zones rurales, en complément des réseaux terrestres fixes et mobiles déjà existants.

L’opérateur panafricain RSQ est en charge de l’implémentation et de l’exploitation du système RASCOM-QAF. Il est responsable du financement, de la conception, de la fourniture, de la construction, de l’installation, de la réception, des opérations de maintenance ainsi que du lancement du satellite.

Thales Alenia Space, de son côté, a fourni le satellite en orbite, mais également sa station de contrôle à Gharyan (Libye). Basé sur une plate-forme Spacebus 4000B3, le satellite RASCOM-QAF1 est équipé de 12 répéteurs en bande Ku et de 8 répéteurs en bande C. Il a une masse au lancement de 3 200kg, une puissance électrique de 6,4 kW en fin de vie et sera positionné à 2,85° Est de longitude.

Jean-Pierre Largillet

(Source : SophinaNet, 19 décembre 2007)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 25 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 701 175 abonnés Internet

  • 8 473 462 abonnés 2G+3G (97,4%)
  • 182 023 clés Internet (1,3%)
  • 98 353 abonnés ADSL (1,1%)
  • 18 428 abonnés bas débit (0,2%)

- 635 liaisons louées
- Taux de pénétration des services Internet : 58,79%

(ARTP, 31 décembre 2016)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 5324 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 17 juin 2016)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 285 933 abonnés
- 1 156 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,93%

(ARTP, 31 décembre 2016)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 186 485 abonnés
- Taux de pénétration : 102, 61%

(ARTP, 31 décembre 2016)

FACEBOOK

- 2 300 000 utilisateurs

(Internet World Stats, 30 juin 2016)