twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Quarante filles formées sur les nouvelles applications mobiles

vendredi 16 mai 2014

L’Ong « Bokk Jang », en partenariat avec l’Organisation internationale de la francophonie, organise une formation en applications mobiles sur « Android » à l’intention de 40 filles. Cette session vise à davantage les outiller sur les enjeux liés aux Technologies de l’information et de la communication (Tic).

Le programme de formation en développement d’applications mobiles sur « Android » spécifiquement ouvert aux femmes est une première au Sénégal. Selon Moustapha Ndiaye, secrétaire général de l’Ong « Bokk Jang », ce dispositif de renforcement des capacités des filles est mis en place afin de créer « une masse critique de jeunes femmes leaders en Tic et de promouvoir l’utilisation de l’internet au sein des communautés, surtout défavorisées ». Les femmes choisies seront également formées à la bonne gouvernance, au leadership, à la gestion d’entreprise et à la gestion de sites internet. L’objectif est que les filles soient en mesure de gérer les données, de créer des applications, de savoir utiliser les P4 et les Mac et enfin de décrypter les données liées à la géolocalisation. « Nous incitons les filles à davantage s’orienter vers les nouvelles applications telles qu’Android, car la demande est très forte sur le marché et les compétences font parfois défaut. J’appelle dès lors les filles à s’investir et prendre le terrain pendant qu’il est encore temps », a affirmé M. Ndiaye.

Ababacar Guèye, secrétaire général du ministère de la Communication, des Télécommunications et de l’Economie numérique, a indiqué que « cette session de formation permet à l’Ong « Bokk Jang » de se positionner en partenaire stratégique de ce département. La fracture numérique est de moins en moins présente et ces genres de projets vont définitivement inverser la tendance. Nous appelons les filles à s’approprier les outils mis à leur disposition », a-t-il déclaré.

Francine Guémené, représentante de l’Organisation internationale de la francophonie (Oif), a rappelé que cette dernière « ouvre la voie à tous les partenaires au développement pour un renforcement de leur intervention, afin que l’utilisation des Tic soit un levier efficace pour l’éducation et l’élaboration de projets chez les jeunes de façon générale, les filles en particulier ». Elle a, par ailleurs, souligné que ce projet présente beaucoup d’intérêt, car agissant à la fois sur la problématique de l’accès à l’informatique et au genre.

Oumar Ba

(Source : Le Soleil, 16 mai 2014)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)