twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Protestant contre la fermeture de Walf Fm et Walf Tv : Les travailleurs du Groupe Wal Fadjri vont battre le macadam

mardi 1er septembre 2009

La demande d’autorisation d’organiser une marche dans les rues de Dakar est à l’étude depuis hier, les travailleurs du groupe Wal Fadjri ayant décidé de battre le macadam pour protester contre la forfaiture que constitue la fermeture par le Bsda de Walf Tv, Walf Fm, Walf 2 et Walf 3. Au programme aussi de leur plan d’action des sit-in sur l’ensemble du territoire national.

Ils étaient tous là, à l’Assemblée générale tenue dans les locaux du groupe. Qu’il s’agisse des journalistes et techniciens de Walf quotidien, Walf Grand Place et WalfSports, de ceux de Walf Tv, Walf Fm, Walf 2 et Walf 3 ou encore du personnel de l’imprimerie, sans compter le personnel administratif. Ils ont ainsi répondu massivement présent à cette réunion pour montrer que c’est tout le groupe, dans ses différentes composantes, qui s’est senti blessé par la fermeture des radios et de la télévision Walf Tv par le Bsda pour ‘exploitation illégale d’œuvres protégées’. Pour ces travailleurs du groupe de Front de terre, ce qui s’est passé jeudi dernier est de la forfaiture pure et simple. Et pour la dénoncer, ils comptent descendre dans la rue avant la fin de la semaine. Le comité de gestion mis en place par les travailleurs du groupe annonce ainsi une marche de protestation dont la date sera communiquée lors d’un point de presse qui se tiendra incessamment. Déjà, ce comité coordonné par le directeur de publication du quotidien Wal Fadjri, Abdourahmane Camara, et dont le porte-parole est le directeur de publication de Walf Sports, Tidiane Kassé, alors que Papis Diaw de Walf Tv en est le responsable de l’organisation, travaille avec ses autres membres que sont Abdoulaye Lam (Walf Tv), Serigne Mbacké Fall (administration), oustaz Hady Niasse (Walf 2) et Abdoul Aziz Mbaye (Walf Tv)sur la demande d’autorisation à déposer auprès du préfet de Dakar.

Cette marche de protestation sera une occasion pour les travailleurs du groupe Wal Fadjri de montrer à l’opinion publique que comment le Bsda a outrepassé largement ses droits et comment il s’est arrogé, avec la complicité active des forces de sécurité, de droits que pas même l’ordonnance qu’il invoque ne lui reconnaît. Et que fermer ces outils de travail de braves Sénégalais est un acte ‘irresponsable sans aucun motif valable’. Mais en plus de cette marche de protestation, des sit-in sur l’ensemble du territoire national sont au programme de leur plan d’action.

C’est jeudi dernier que le Bureau sénégalais du droit d’auteur (Bsda) a mis à exécution sa menace de faire arrêter les programmes de trois radios et de la chaîne de télévision du groupe Wal Fadjri. Avec un dispositif de sécurité impressionnant, jalonnant la route du Front de terre où se trouve le siège du groupe de presse, l’huissier de justice a mis Walf Off. Les ‘émissaires’ du Bsda ont emporté avec eux deux ‘mélanges’ vidéo et son. Ces ‘jouets’ servent à diffuser en direct, à produire des images et à placer un décor virtuel sur le plateau. Auparavant, l’émetteur de Walf, placé sur l’immeuble Kébé, au centre-ville de Dakar, avait été débranché. Autant d’actes que le président du groupe Sidy Lamine Niasse a qualifiés de ‘vandalisme d’Etat’. Une appréciation que partagent les travailleurs du groupe qui entendent se battre pour que justice leur soit faite et que leurs outils de travail leur soient restitués dans les plus brefs délais.

Issa Niang

(Source : Wal Fadjri, 1er septembre 2009)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 8 761 804 abonnés Internet

  • 8 483 435 abonnés 2G+3G+4G (96,9%)
  • 1131 453 clés et box Internet (1,5%)
  • 117 807 abonnés ADSL (1,3%)
  • 17 965 abonnés bas débit (0,2%)

- Liaisons louées : 21 044

- Taux de pénétration des services Internet : 57,44%

(ARTP, 30 juin 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 292 468 abonnés
- 223 179 lignes résidentielles (76,31%)
- 69 218 lignes professionnelles (23,67%)
- 71 lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,92%

(ARTP, 30 juin 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 141 304 abonnés
- Taux de pénétration : 105,80%

(ARTP, 30 juin 2018)

FACEBOOK

- 2 900 000 utilisateurs

(Facebook Ads, décembre 2017)