twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Présentation du Gim Uemoa : La monétique régionale à l’honneur

samedi 28 février 2009

La Chambre de commerce a accueilli hier, le groupe Sup de Co pour les besoins de sa tournée des conférences, nommée les « Vendredi de Sup de Co », et animée par M. Blaise Ahouantchédé, Directeur général du Gim-Uemoa. La conférence portait sur le Gim-Uemoa, l’interbancarité monétique et ses avantages.

C’est dans la salle majestueuse de la Chambre de Commerce que M. Ahouantchédé a présenté son exposé sous forme de diaporama, en présence du Pdg du groupe SupdeCo, du Directeur général de l’Institut Mercure, du Directeur général du Ctmi-Uemoa, de la presse et des étudiants du groupe Sup de Co.

En amont, l’exposant signale que « le sujet est d’actualité et que dans le contexte de la mondialisation, notre continent a besoin d’être au diapason ».

Le Groupement interbancaire monétique de l’Uemoa (Gim-Uemoa) et l’interbancarité sont un canal pour faire des économies d’échelle. Ils constituent aussi, une véritable dynamique du paysage financier, un levier de croissance et un véritable pilier de développement économique de nos pays. Suffisant pour M. Ahouantchédé de dire que « le Gim permet de voir un plan nouveau de l’économie internationale ».

Les objectifs du Gim-Uemoa sont multiples. Tout d’abord, il faut faire de la carte bancaire Gim, le premier instrument de paiement dans la zone Uemoa. Ensuite, développer l’interbancarité monétique entre les membres du Gim-Uemoa en garantissant l’interopérabilité via le Ctmi-Uemoa (Ndlr : Gim-Uemoa s’appuie sur une structure technique de l’Uemoa dénommée Ctmi-Uemoa : Centre de Traitement Monétique Interbancaire-Uemoa). Parmi ses objectifs, le Gim-Uemoa tend à faciliter une large acceptation et utilisation de la carte bancaire Gim, aussi veut-il identifier et initier des projets à forte valeur ajoutée autour de la carte bancaire (paiement de facture d’électricité, d’eau, de carburant, de recharge téléphonique, de transfert d’argent, etc.). Gim-Uemoa vise aussi à réduire le cout de traitement des transactions, à assurer la sécurité du système et réduire le risque systémique et enfin, à renforcer les capacités de négociation auprès des émetteurs internationaux (Visa, Mastercard, Amex).

Toutefois, le Gim-Uemoa a plusieurs avantages. Ainsi, nous pouvons noter la création d’un socle à la dynamique communautaire, la naissance d’un modèle permettant une plus grande mobilité des personnes physiques. A noter aussi parmi ces avantages, la facilitation des relations économiques et commerciales entre les acteurs économiques de la sous-région, la garantie de l’efficacité, l’efficience et la sécurité des systèmes de paiement sans oublier la réduction des commissions et des coûts de traitement des transactions et la liste est loin d’être exhaustive.

Constitué depuis février 2003, sous forme de Groupement d’intérêt économique (Gie), devenu Organisme international depuis 2004, le Gim-Uemoa est la structure de régulation qui gère la monétique interbancaire dans la zone Uemoa. Il a été mis en place par les banques, établissements financiers et postaux en concertation avec la Bceao dans le cadre du projet de modernisation des systèmes et moyens de paiement.

Astou Winnie Bèye

(Source : Le Quotidien, 29 février 2009)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 35 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 592 990 abonnés Internet

  • 8 304 319 abonnés 2G+3G (96,6%)
  • 166 539 clés Internet (1,9%)
  • 103 706 bonnés ADSL (1,2%)
  • 18 426 abonnés bas débit (0,2%)

- Taux de pénétration des services Internet : 57,59%

(ARTP, 31 mars 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 288 652 abonnés
- 1 156 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 281 488 abonnés
- Taux de pénétration : 103, 25%

(ARTP, 31 mars 2017)

FACEBOOK

- 2 800 000 utilisateurs

(Facebook Ads, août 2017)