twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Pratiques illégales et préjudiciables dans les telecommunications : Un préjudice évalué à des centaines de millions

vendredi 7 mars 2014

Entre vol de câbles, de groupes électrogènes, d’antennes, de panneaux solaires et escroqueries et d’arnaques, le préjudice se chiffre à des centaines de millions pour SONATEL, SENTEL Gsm, et EXPRESSO. C’est ce qui ressort des présentations desdits opérateurs, hier jeudi, lors d’un séminaire de sensibilisation sur les infractions prévues par le code des Télécommunications, organisé à l’Ecole Nationale de Police et de formation par l’Autorité de Régulation des Télécommunication et des Postes (Artp).

Les présentations succinctes des trois opérateurs que sont SONATEL, SENTEL Gsm, et EXPRESSO sur les pratiques illégales et préjudiciables largement imputables aux malfrats, auront permis de comprendre combien les dommages causés aussi bien du côté des consommateurs que des opérateurs coûtent cher.

Pour l’opérateur historique en tour cas, le préjudice est évalué à quelque 200 millions de FCfa, selon son directeur du département Sécurité, Dame Mbaye qui précise que « Rien qu’en 2013, nous avons perdu 27 kilomètres de câble sur notre réseau filaire. » C’étit hier, jeudi, lors d’un séminaire de sensibilisation sur les infractions prévues par le code des Télécommunications, organisé à l’Ecole Nationale de Police et de formation par l’Autorité de Régulation des Télécommunication et des Postes (Artp).

Ces mauvaises pratiques pour l’essentiel constituées de vols de câbles, de groupes électrogènes, d’antennes, et de panneaux solaires, de fraudes, de vols d’appareils téléphoniques portables, d’escroqueries et d’arnaques, entre autres, devenues monnaie courante et opérées à l’insu et au détriment des opérateurs, causent d’importants préjudices aux consommateurs et opérateurs.

C’est face à cette situation que l’Artp à tenu à se pencher sur certaines dispositions des infractions prévues par les articles 109 et 120 du code des télécommunications à savoir les infractions commises relatives à l’exercice d’activités de télécommunications, sanctionnées par un emprisonnement d’un à cinq ans et d’une amende de 39 à 60 millions de francs CFA et celles commises par toute personne physique ou morale quelconque, sanctionnées d’une amende de 6 à 12 millions de francs CFA, et les infractions punies par l’article 167 du code pénal, entre autres.

Cet exercice de débats et d’échanges entre agents de l’Artp, opérateurs téléphoniques, Forces de l’ordre et de sécurité, consommateurs, a révélé des manquements notoires. Il s’agit d’achat de cartes SIM auprès des vendeurs à la sauvette, perceptibles en appels téléphoniques de certains individus non identifiés, d’arnaques de cartes, à travers les messages de jeux, d’interception d’appel téléphonique extérieur, qui amène l’appelant ou l’appelé à débourser fort mais surtout avec une mauvaise qualité de service.

Ce qui fera dire au directeur général de l’Artp, Abou Lô, dans son mot d’ouverture, que « l’objectif de ce séminaire est double, en ce sens qu’il est nécessaire de sensibiliser l’ensemble des structures concernées par les infractions commises via les réseaux des opérateurs, en vue de mieux lutter contre ces pratiques illégales d’une part et d’autre part porter à la connaissance des décideurs l’impératif pour l’Artp de bénéficier d’un appui diligent de nature à lui permettre d’assurer avec efficacité sa mission de lutte contre cette nouvelle forme de délinquance ».

Jean-Pierre Malou

(Source : Sud Quotidien, 7 mars 2014)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)