twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Pour les entreprises américaines : Dakar, future tête de pont vers le marché africain

samedi 6 mars 2004

Près de 93 entreprises américaines spécialisées dans les Technologies de l’information et de la communication (Tic) ont exprimé leur intention de travailler avec le Sénégal, a révélé, hier à Dakar, Phillip Bond, sous-secrétaire américain chargé de la technologie. « Le leadership du président Wade et sa vision en technologie donnent de bonnes possibilités de croissance et un futur très prometteur pour les partenariats », a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse sur le programme pilote sur l’Initiative américaine de liberté numérique (Dfi, en anglais).

M. Bond a indiqué que « le Sénégal (pays pilote) était un pionnier qui traçait les pas que les autres allaient suivre ». A cet effet, il a estimé que compte tenu de « son infrastructure en technologies, le Sénégal pouvait être pris comme un tremplin pour l’Afrique de l’Ouest ». Au Sénégal, le programme est d’un coût de 6,5 millions de dollars pour une période de trois ans. S’il réussit, signale-t-on, il sera étendu à 20 pays dans les cinq prochaines années afin d’accroître la compétitivité de leurs économies et la croissance, pour un coût total de 150 millions dollars pour l’ensemble des sélectionnés. « Une technologie de l’information et de la communication bien conçue dans les pays en développement peut assurer un accès essentiel et peu coûteux aux marchés intérieurs et mondiaux, en permettant à la main invisible du marché de venir au secours des pauvres », lit-on dans un document de présentation du Dfi.

Fatimata Sèye Sylla, directrice du programme Dfi au Sénégal, a souligné qu’avec la mondialisation, il faut être préparé pour vendre en dehors du marché domestique. « Sans visibilité, nous ne pouvons exporter au moment où nous serons envahis par d’autres marchandises et services », a-t-elle expliqué. Elle a souligné l’expertise des volontaires sénégalais et américains en direction des bénéficiaires du programme Dfi, lancé en mars 2003 par le gouvernement américain et opérationnel huit mois plus tard au Sénégal afin d’aider les petits entrepreneurs locaux à accroître leurs affaires au moyen des Tic. Sur 22 porteurs de projets, 4 ont été sélectionnés dont un cybercentre pour les femmes à Fatick. Les projets du Dfi visent l’accès aux marchés, le renforcement des capacités managériales des Pme locales, l’e-finance (porte-monnaie électronique), les télécentres et téléservices (le projet cyberlouma destiné aux commerçants sera lancé fin mars).

« C’est une nouvelle forme de partenariats pour le bénéfice direct des peuples en opportunités commerciales », a ajouté David Gross, coordonnateur en communications internationales et en politique d’information au bureau des affaires économiques et commerciales du Département d’Etat américain. « L’idée est de faire quelque chose de différent et de puissant en termes de création d’emplois, d’éducation et de développement des relations humaines grâce à un partenariat très fort entre les gouvernements et les secteurs privés », a poursuivi l’ambassadeur Gross.

Aps
(Source : Le Quotidien 6 mars 2004)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 076 337 abonnés Internet

  • 9 793 802 abonnés 2G+3G+4G (98,15%)
  • 148 476 clés et box Internet (0,97%)
  • 116 093 abonnés ADSL (0,76%)
  • 17 966 abonnés bas débit (0,12%)

- Liaisons louées : 21 175

- Taux de pénétration des services Internet : 66,05%

(ARTP, 31 mars 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 289 426 abonnés
- 221 272 lignes résidentielles (76,45%)
- 68 084 lignes professionnelles (23,52%)
- 70 lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,89%

(ARTP, 31 mars 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 984 934 abonnés
- Taux de pénétration : 104,78%

(ARTP, 31 mars 2018)

FACEBOOK

- 2 900 000 utilisateurs

(Facebook Ads, décembre 2017)