twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Pour dire non au projet de liquidation de Sonatel : Grève illimitée pour protester contre Me Wade « agent marketing » de Sudatel

lundi 21 juin 2010

L’implication du président de la République dans la lancement de la puce 3G+ d’Expresso n’est pas du goût des travailleurs de Sonatel qui ont organisé un point de presse ce vendredi dernier. Ces derniers très remontés contre Me Abdoulaye Wade, menacent d’observer une grève illimitée en fin juillet prochain afin de pousser ce dernier à signer le décret modifiant le cahier des charges de Sonatel en vue d’une possibilité de commercialisation de la technologie « 3G+ ».

Ce lundi 21 juin, rien n’a bougé du côté des autorités gouvernementales. Pour les travailleurs, « le président est libre de présider des cérémonies. Mais, il est scandaleux qu’il viole de manière délibéré les dispositions du code de l’Agence de régulation des postes et télécommunication en ce qui concerne la concurrence ».

Mamadou Aïdara Diop qui évoque le lancement par le chef de l’Etat lui-même de la nouvelle puce d’Expresso, soutient que « Me Abdoulaye Wade ne doit pas s’ériger en agent de marketing » de Sudatel à qui, il fait des faveurs au détriment de Sonatel.

En effet, les travailleurs ne comprennent pas que le président refuse de signer le décret modifiant le cahier des charges en vue de leur permettre de commercialiser la technologie du « 3G+ ». Alors que, renseigne le secrétaire général de l’intersyndical de Sonatel, « l’entreprise remplit toutes les conditions et que depuis décembre 2009, elle a l’autorisation de l’Artp en ce qui concerne l’autorisation d’exploitation de cette technologie ».

Ce qui restait, c’est la signature du décret. Et à ce propos, se désole le syndicaliste, deux projets de décret ont été soumis à Me Wade mais, ils sont restés sans suite. « Pourquoi deux projets, ces deux décrets sont-ils perdus ? » , se demande M. Diop qui indique qu’ils en ont déposé un troisième.

Et cette fois-ci, les travailleurs préviennent qu’ils ne se laisseront pas faire. Aussi menacent-ils de dérouler un plan d’actions comprenant des assemblées générales dans toutes les agences du pays et une marche nationale. Le tout sera bouclé par une grève illimitée prévue en fin juillet. « La grève durera tant que durera la persistance du président à neutraliser Sonatel », lance le syndicaliste qui accuse le président de vouloir faire disparaître Sonatel. « Si ce qui se trame dans le bureau du président de la République va arriver à terme, Sonatel va disparaître comme les Ics, la Sonadis... », affirme M. Diop.

Pour lui l’Etat et ses camarades, l’Etat doit tout simplement être « équidistant » avec tous les opérateurs. « Le président de la République nous a ligotés pour permettre à Sudatel d’être prêts alors que Sonatel est prête. D’ailleurs ils ne sont pas prêts techniquement or nous, nous pouvons mettre en service le 3G+ partout dans le pays durant trois jours seulement » renchérit un des cadres de Sonatel.

(Source : Nettali, 21 juin 2010)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)