twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Politique informatique : Le Tchad s’inspire de l’expérience sénégalaise

samedi 30 janvier 2016

Ndjamena a choisi Dakar pour développer sa politique informatique. L’Adie a signé en ce sens un protocole d’accord avec l’Agence de développement des technologies de l’information et de la communication du Tchad (Adetic).

L’expérience de l’Adie fait recette au Tchad. Un protocole d’accord vient, en effet, d’être signé entre les deux pays, permettant à l’Agence de développement des technologies de l’information et de la communication du Tchad (Adetic) de s’inspirer de l’Adie afin de mettre en œuvre la politique informatique de l’Etat tchadien. « Après un Benchmarking dans plusieurs capitales de la sous-région dont Dakar et Abidjan, Ndjamena a, en effet, porté son choix sur le Sénégal pour l’accompagner dans ses projets Tic », lit-on dans un communiqué reçu par notre rédaction.

L’accord entre les deux structures a été scellé entre le Directeur général de l’Adie, Cheikh Bakhoum, accompagné de son conseiller technique, Mayoro Diagne et son homologue Tchadien, Haggar Bachar Salim, lors d’une visite de 72 heures dans la capitale tchadienne. Dans ledit accord, il est indiqué que le Tchad bénéficiera du soutien et de l’assistance technique du Sénégal pour la mise en place d’infrastructures de dernières générations. De son côté, l’Adie s’engage à partager son expérience avec l’Adetic dans la mise en œuvre de ses projets en cours et à venir. Il s’agit notamment de l’élaboration du plan stratégique de développement de I’Adetic ; l’harmonisation et la modernisation des sites web des structures administratives tchadiennes ; l’étude et la mise en place d’un centre de ressources pour I’Adetic ; la mise en place de télé-procédures etc. En marge de cette visite, le Directeur général de l’Adie a rencontré le ministre tchadien des Postes et des Tic, Monsieur Daoussa Deby Itno, qui a magnifié cet exemple de coopération Sud-Sud.

Le ministre a fait part de son soutien total à cette coopération entre le Sénégal et le Tchad et espère une rapide concrétisation de tous les projets d’envergure pour la modernisation des administrations des deux pays par le numérique. Il a aussi salué le leadership incontestable du Sénégal dans le domaine des Tic, à travers l’Adie, devenue actuellement un pôle de référence en Afrique.

Maguette Ndong

(Source : Le Soleil, 30 janvier 2016)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 8 761 804 abonnés Internet

  • 8 483 435 abonnés 2G+3G+4G (96,9%)
  • 1131 453 clés et box Internet (1,5%)
  • 117 807 abonnés ADSL (1,3%)
  • 17 965 abonnés bas débit (0,2%)

- Liaisons louées : 21 044

- Taux de pénétration des services Internet : 57,44%

(ARTP, 30 juin 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 292 468 abonnés
- 223 179 lignes résidentielles (76,31%)
- 69 218 lignes professionnelles (23,67%)
- 71 lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,92%

(ARTP, 30 juin 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 141 304 abonnés
- Taux de pénétration : 105,80%

(ARTP, 30 juin 2018)

FACEBOOK

- 2 900 000 utilisateurs

(Facebook Ads, décembre 2017)