twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Participation africaine : Moustapha Guirassy rappelle les engagements des ministres

mardi 25 octobre 2011

Le ministre de la Communication du Sénégal a fait, hier, l’économie des recommandations des ministres africains chargés des Tic, réunis en table ronde, en prélude de l’Icann 42.

La création d’un Bureau Icann Afrique, les consultations intergouvernementales en Afrique, la participation active aux réunions de l’Icann et l’affiliation au Comité consultatif gouvernemental (Gag) afin de favoriser une convergence de positions de la communauté africaine sur les diverses questions et politiques relatives à l’Internet sont, entre autres, les engagements des ministres africains chargés de Tic, à l’issue de leur table ronde, tenue du 19 au 21 octobre à Dakar.

Les ministres, réaffirmant que les Technologies de l’Information et de la Communication sont des éléments essentiels au développement et à la compétitivité économiques de l’Afrique pour la réalisation de la vision de l’Union africaine et la concrétisation des Objectifs du millénaire pour le développement, ont recommandé de promouvoir le débat au sein des organisations africaines et au plan international pour un leadership international à l’Icann pour refléter l’Internet aujourd’hui. Hier, à la tribune de l’ouverture d’Icann 42, le ministre de la Communication, Moustapha Guirassy, a rappelé l’énorme travail accompli par le Comité national sénégalais pour l’organisation de cette 42e réunion de l’Icann à Dakar.

Le vœu du chef de l’Etat, pour que cette rencontre de la Gouvernance de l’Internet se tienne au Sénégal, a été concrétisé, souligne Moustapha Guirassy, grâce à l’abnégation du Gouvernement, mais surtout de Maïmouna Diop Diagne, la directrice des Tic et présidente du Comité national d’organisation de l’Icann 42. « Je voudrais féliciter les ministres et experts africains pour avoir éclairé les décisions des chefs d’Etat du continent », a dit le président Abdoulaye Wade, en prenant la parole après le ministre Guirassy.

O. Diouf

(Source : Le Soleil, 25 octobre 2011)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 8 761 804 abonnés Internet

  • 8 483 435 abonnés 2G+3G+4G (96,9%)
  • 1131 453 clés et box Internet (1,5%)
  • 117 807 abonnés ADSL (1,3%)
  • 17 965 abonnés bas débit (0,2%)

- Liaisons louées : 21 044

- Taux de pénétration des services Internet : 57,44%

(ARTP, 30 juin 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 292 468 abonnés
- 223 179 lignes résidentielles (76,31%)
- 69 218 lignes professionnelles (23,67%)
- 71 lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,92%

(ARTP, 30 juin 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 141 304 abonnés
- Taux de pénétration : 105,80%

(ARTP, 30 juin 2018)

FACEBOOK

- 2 900 000 utilisateurs

(Facebook Ads, décembre 2017)