twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Nigeria : les opérateurs de télécoms dévoilent leurs ambitions pour le marché télécoms en 2019

mercredi 2 janvier 2019

Pour la nouvelle année, les opérateurs de télécommunications du Nigeria annoncent de grandes réalisations qui devraient transformer en profondeur le marché télécoms local. Ces ambitions ont été dévoilées par le président de l’Association des entreprises de télécommunications du Nigeria (ATCON), Olusola Teniola, et son homologue de l’Association des entreprises de télécommunications sous licence du Nigeria (ALTON), Gbenga Adebayo, au cours d’un entretien accordé au journal nigérian The Guardian, le 31 décembre 2018.

Les deux représentants de l’industrie des télécoms nigériane ont indiqué qu’une plus grande attention sera accordée à la qualité de service. De ce fait, des investissements stratégiques communs sont prévus pour la création d’un réseau de fibres optiques à accès libre via les InfraCos. Il permettra d’accroître la couverture des populations en internet à très haut débit. Il est aussi prévu la construction de nouvelles stations de télécoms pour densifier le réseau, le faisant passer de 45 000 tours à 70 000 tours, avec une prédominance de tours 4G qui devraient passer de 7 000 à 12 000.

Une attention particulière sera aussi accordée aux spectres de fréquences. Aux côtés de la Commission des Communications du Nigeria (NCC), Olusola Teniola et Gbenga Adebayo ont soutenu que l’industrie militera davantage à son optimisation afin de stimuler le développement d’applications sans fil, gourmandes en bande passante.

Le Mobile Money sera aussi l’un des grands défis de la nouvelle année. Le marché qui n’enregistre qu’un taux de pénétration de 1%, depuis cinq ans déjà, est encore sous-exploité, comparativement à celui d’autres nations comme le Kenya, le Ghana, la Tanzanie, l’Ouganda. Olusola Teniola a expliqué que les opérateurs de télécoms se sont engagés à apporter les services d’argent mobile à 90 millions de personnes supplémentaires.

Afin que tous ces desseins se concrétisent, le président de l’ALTON a lancé un appel au président de la République. Il a déclaré : « Nous souhaitons que le président accorde aux infrastructures de télécoms le caractère économique et de sécurité nationale essentiel et leur accorde, tout comme à notre secteur d’activité, la protection nécessaire à cet égard ».

(Source : Agence Ecofin, 2 janvier 2018)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 449 579 abonnés Internet

  • 10 183 289 abonnés 2G+3G+4G (97,47%)
  • 115 978 clés et box Internet (1,11%)
  • 130 612 abonnés ADSL (1,25%)
  • 17 961 abonnés bas débit (0,17%)
  • 1739 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 006

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 30 septembre 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 299 774 abonnés
- 234 433 lignes résidentielles (78,20%)
- 65 257 lignes professionnelles (21,80%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,96%

(ARTP, 30 septembre 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 403 402 abonnés
- Taux de pénétration : 107,52%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 2 900 000 utilisateurs

(Facebook Ads, décembre 2017)