twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Mauritanie : une conférence pour relever les défis infrastructurels du secteur africain des télécoms

mardi 9 mai 2017

En prélude au forum régional économique et financier pour les Etats arabes de l’Union Internationale des Télécommunications qui se tiendra en Mauritanie les 17 et 18 mai prochains, la compagnie Global technologies initiera une conférence sur les défis du secteur africain des télécommunications en matière d’accessibilité et de coût.

Cette rencontre qui se tiendra dans la matinée du 16 mai à l’hôtel Azalaï de Nouakchott aura pour thème : « Infrastructures et modernisation des réseaux de télécommunications dans l’émergence du continent africain : focus sur la Mauritanie. ». Elle sera l’occasion pour les différents acteurs des secteurs public et privé de débattre sur les défis qui se posent actuellement à tout le secteur des télécoms sur le continent.

En effet, dans un contexte de hausse de la demande pour la data portée par l’explosion d’une classe moyenne de plus en plus connectée et la forte pénétration mobile sur le continent, le double défi qui se pose désormais aux opérateurs est, d’une part, de renforcer leurs infrastructures afin d’intégrer les différentes alternatives de fourniture d’internet à haut débit (VSAT, 3G, 3G+, WiMAX etc) et, d’autre part, de résoudre l’équation de la fourniture d’un service de qualité optimale à un coût raisonnable.

Ainsi, ils essaieront de déterminer le rôle que doivent jouer les pouvoirs publics, les partenaires au développement ainsi que le secteur privé dans l’amélioration de la qualité des infrastructures de télécommunications en Afrique. Il s’agira également de relever les potentialités et les perspectives de ce secteur tout en mettant l’accent sur la meilleure façon d’implémenter ces technologies alternatives dans des environnements parfois difficiles. Enfin, les discussions s’orienteront sur la détermination d’un modèle alliant à la fois des investissements viables dans le secteur et les exigences de croissance des entreprises.

La rencontre réunira des responsables de la Banque mondiale, de l’Autorité de Régulation des Télécommunications de Mauritanie, des sociétés Eutelsat, Mattel et Global Technologies.

Pour rappel, Global Technologies qui est à l’origine de cette conférence, est présente dans une vingtaine de pays africains où elle est en charge de la conception, l’installation et la supervision de systèmes et d’infrastructures complexes dans les domaines civil et militaire.

Aaron Akinocho

(Source : Agence Ecofin, 9 mai 2017)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)