twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Maurice annonce le lancement en mai dans l’espace de son nanosatellite

vendredi 19 février 2021

En 2018, Maurice a été retenue pour participer au programme kiboCube initié par les Nations unies et le Japon. Les premiers fruits de cette expérience sont attendus cette année.

Le premier nanosatellite mauricien MIR-SAT1, conçu par des ingénieurs mauriciens et construit en Ecosse par Clyde Space, devrait être envoyé dans l’espace en mai 2021. Deepak Balgobin (le ministre des Technologies de l’information, de la Communication et de l’Innovation) l’a annoncé le dimanche 14 février, lors de l’arrivée de l’équipement spatial au Japon. Il a été réceptionné par l’Agence japonaise d’exploration spatiale (JAXA) chargée de son lancement dans l’espace.

« Il est prévu que MIR-SAT1 sera lancé à Tsukuba […] pour prendre la direction de la Station spatiale internationale (ISS) et pour ensuite être mis en orbite. Les premières images satellitaires seront disponibles un mois après son lancement », a indiqué Deepak Balgobin qui a assisté par vidéoconférence à la cérémonie de réception du satellite.

MIR-SAT1 est le fruit du programme KiboCube initié par le Bureau des affaires spatiales des Nations unies (UNOOSA) en partenariat avec la JAXA, dont Maurice a remporté le 3e tour en juin 2018 après le Kenya puis le Guatemala.

L’équipement sera géré au sol par les équipes du Conseil de recherche et d’innovation de Maurice (MRIC), organisme public de promotion de la recherche scientifique, technologique et de l’innovation, qui a financé le projet à hauteur de 22 millions de roupies mauriciennes (553449 USD) via le National Innovation Fund

D’une durée de vie d’environ 2 à 3 ans, le MIR-SAT1 servira entre autres à la surveillance des océans, la cartographie terrestre, la gestion des catastrophes naturelles. Il contribuera au renforcement des capacités du pays dans le domaine des technologies spatiales et satellitaires.

Muriel Edjo

(Source : Agence Ecofin, 19 février 2021)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 14 825 111 abonnés Internet

  • 14 016 086 abonnés 2G+3G+4G (97,90%)
    • 2G : 23,96%
    • 3G : 43,14%
    • 4G : 32,90%
  • 177 363 abonnés ADSL/Fibre (1,21%)
  • 134 098 clés et box Internet (0,90% )
  • 2 258 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,20%
  • Internet mobile : 98,80%

- Liaisons louées : 22 706

- Taux de pénétration des services Internet : 88,74%

(ARTP, 31 décembre 2020)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 228 774 abonnés
- 186.695 résidentiels (81,61%)
- 42 079 professionnels (18,39%)
- Taux de pénétration : 1,36%

(ARTP, 31 décembre 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 078 948 abonnés
- Taux de pénétration : 114,21%

(ARTP, 31 décembre 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)