twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Maurice : Emtel étend sa fourniture d’accès Internet à très haut débit par ondes radios à toute l’île

mercredi 1er février 2017

L’opérateur de téléphonie Emtel a annoncé le 30 janvier 2017 l’extension de sa fourniture d’accès Internet à très haut débit par ondes radios, baptisée Airbox, à toute l’île. Lors du lancement du service à Bagatelle, Teddy Bhullar, le président directeur général, a justifié ce déploiement comme nécessaire au regard du nombre croissant de demandes de connexion à Internet haut débit reçues par l’entreprise depuis 2015.

C’est en effet le 16 juin 2015 que la société télécoms a lancé à Balaclava son service Internet à très haut débit par ondes radios, adossé sur la technologie Fiber Through The Air (FTTA). Cette connexion permet d’atteindre des débits de 30 Mbps. La FTTA est l’alternative trouvée par Emtel pour contrer l’offre Internet à très haut débit déployée via la fibre optique par ses concurrents. Le service Airbox comprend, en plus de la connexion à Internet avec une capacité illimitée, une ligne téléphonique fixe, des appels gratuits et une messagerie e-mail. Il se décline en trois formules selon le débit qui varie de 10 à 30 Mbps.

En 2015, Shyam Roy, alors président directeur général d’Emtel, avait expliqué que l’entreprise testait déjà la FTTA depuis un an. Il avait ajouté, lors de la mise en service de cette technologie le 16 juin 2015, que 66 % des foyers mauriciens y étaient déjà éligibles et que les 33 % restants le seraient dans la seconde phase qui prendrait fin début 2016. Mais l’extension de l’Airbox à toute l’île le 30 janvier 2017 démontre que la seconde phase de fourniture aux populations du très haut débit par la FTTA a pris plus de temps que prévu.

Muriel Edjo

(Source : Agence Ecofin, 1er février 2017)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)