twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Maroc : deuxième journée et fin du 5ème forum du paiement électronique en Afrique

vendredi 24 mars 2017

La cinquième édition du forum de la monnaie et du paiement électronique, débutée mercredi à l’hôtel Hyatt Regency de Casablanca, a pris fin ce jeudi. Au cours de cette deuxième journée qui a donné lieu comme la première, à des exposés et débats, de nouveaux sujets en rapport avec le paiement électronique ont été abordés.

On retiendra, entre autres, que le paiement multicanal (nouveau mode de paiement des créances publiques), introduit au Maroc en 2016, évolue bien avec 54 785 articles en 2016 pour 97 millions de dirhams marocains. Cette information a été révélée par Mostafa Baghdi, cadre à la trésorerie générale du Royaume du Maroc, qui s’est montré optimiste quant à la croissance, actuellement en deçà des attentes, du taux de transactions en matière de paiement électronique.

Outre la question du paiement multicanal, notons également parmi les sujets débattus, celui de la sécurité, notamment les risques et la lutte contre la fraude dans le domaine du digital banking. L’essentiel à retenir des différentes interventions est le « grand flou » qui entoure la gestion des fraudes et sinistres dont sont victimes les clients par les banques ou les compagnies d’assurances au Maroc. S’il a reconnu le manque de communication entre les trois parties, Mostafa Dahmani, directeur pôle technique chez ATALANTA, a éclairé l’assistance sur les nombreuses garanties dont peuvent bénéficier les clients victimes de sinistres.

C’est dans une atmosphère détendue qu’a été clôturée cette édition du forum de la monnaie et du paiement électronique, organisée par Interworld et VISA autour du digital banking. Les regards sont tournés vers l’année prochaine, pour la prochaine édition.

Louis-Nino Kansoun

(Source : Agence Ecofin, 24 mars 2017)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)