twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Liberia : LIBTELCO va collaborer avec Google pour améliorer l’accès à l’Internet haut débit

mardi 1er août 2017

Darren Wilkins, le directeur général de Liberia Telecommunications Corporation (LIBTELCO), a dévoilé que l’opérateur historique va collaborer avec Google pour améliorer l’accès des populations et de l’administration publique à l’Internet haut débit.

La société télécoms publique compte se connecter au réseau de fibre optique que l’entreprise américaine prévoit de déployer dans le pays dans le cadre de son programme Project Link, entamé en 2013 avec pour objectif de fournir une meilleure connectivité dans plusieurs pays d’Afrique. La société C-Squared avait d’ailleurs été créée par Google pour gérer le projet. « Nous tirerons parti de la boucle de fibre optique urbaine de Google / C-Squared et profiterons pleinement du potentiel de transformation de la connectivité et d’Internet pour fournir des services au gouvernement et au peuple du Libéria », a expliqué Darren Wilkins qui pense que la boucle de fibre optique urbaine qui sera construit par C-Squared créera des conditions de jeu équitables pour tous les fournisseurs de services Internet.

LIBTELCO prévoit également de tirer parti de la connectivité offerte par la fibre optique de Google pour des services d’hébergement, de co-implantation, de cloud computing, de VoIP. Un ensemble de solutions pour atteindre les objectifs du gouvernement en matière de cybergouvernement, s’est réjouit Darren Wilkins.

D’après le patron de l’opérateur historique, l’arrivée du très haut débit contraint la société à se préparer aux nouvelles exigences du marché. Un data centre national qui accueillera des données et des applications du gouvernement, et fournira d’autres services au besoin, est en cours de construction. La société publique s’occupera également de l’entretien des équipements informatiques et du matériel technologique du gouvernement, actuellement confié à des particuliers et à des entreprises. Avec l’accès de l’administration à Internet, ces équipements renfermeront des données sensibles, qui, utilisées de manière abusive, pourraient nuire à la sécurité nationale.

(Source : Agence Ecofin, 1er août 2017)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 076 337 abonnés Internet

  • 9 793 802 abonnés 2G+3G+4G (98,15%)
  • 148 476 clés et box Internet (0,97%)
  • 116 093 abonnés ADSL (0,76%)
  • 17 966 abonnés bas débit (0,12%)

- Liaisons louées : 21 175

- Taux de pénétration des services Internet : 66,05%

(ARTP, 31 mars 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 289 426 abonnés
- 221 272 lignes résidentielles (76,45%)
- 68 084 lignes professionnelles (23,52%)
- 70 lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,89%

(ARTP, 31 mars 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 984 934 abonnés
- Taux de pénétration : 104,78%

(ARTP, 31 mars 2018)

FACEBOOK

- 2 900 000 utilisateurs

(Facebook Ads, décembre 2017)