twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Les sénégalais, le web et la pornographie !

dimanche 14 janvier 2018

Avec la force de pénétration du mobile au Sénégal et le développement de la technologie 4G, le partage d’informations et la promotion des plateformes de partage de vidéos deviennent de plus en plus accessibles. Une aubaine pour les sénégalais adeptes de pornographie.

Aussi étonnant que cela puisse paraître, le classement Alexa du top 10 des sites web les plus consultés au Sénégal, fait mention d’une plateforme web assez particulière, puisque proposant du contenu pour adultes. Et alors, les Sénégalais sont portés sur le XXX, y a-t-il de quoi fouetter un chat ?

C’est que ce site tant décrié au niveau des media traditionnels et des media d’informations en ligne, ne présente peu ou prou, qu’un chapelet de victimes dont visiblement, l’atteinte à leur vie privée est le point commun le plus manifeste. Soit une vidéo détournée, ou fuitée via WhatsApp soit sur les réseaux sociaux régulièrement alimentés par des débats qui font la chronique sur les ébats sexuels de lutteurs, de personnalités publiques, de femme de marabouts, de people, ou tout simplement le photomontage de la Première dame du Sénégal, hélas. Quelle tristesse ! Ce qui constitue du pain béni pour les chroniqueurs web et sites d’informations en ligne.

Les Sénégalais et la pornographie : Seneporno

Ce serait un truisme que de le dire, le top 1 des sites web en terme de trafic vidéos au Sénégal reste bel et bien un site pornographique Seneporno tant l’actualité des faits divers à résonance sexuelle le prouve tous les jours. Il enregistre des taux d’audience allant jusqu’à 150.000 vues en l’espace de 24h. Vous demanderez vous bien si ce sont des Sénégalais de la planète mars ! Eh non, c’est bien des Sénégalais vivant au Sénégal. Oui, ce pays où les vertus de mougne, de kersa et diom sont encore chantées sur tous les toits.

Les medias en ligne qui font la promotion d’un media indésirable

Entre le marteau de la quête aux vues, la recherche de trafic, de monétisation accrue, et l’enclume de la morale, les médias, en particulier ceux en ligne, ont une position des plus ambigües. Tout en se défaussant sur certains principes déontologiques et moraux, ils ne se privent pas de faire la promotion –à leur corps défendant ? – de telles vidéos. Alors qu’une partie de la solution résiderait en ce qu’un black-out le plus total soit réservé à de pareilles productions.

Cause ou effet, l’actualité porno a de beaux jours devant elle

Les esprits chagrins et nostalgiques d’un certain type de Sénégalais, voueront au diable ce type de sites parce qu’étant la cause de toutes les turpitudes et autres déviances de notre société. Et si c’était plus simplement que le Sénégalais avait changé, balayant sa pudeur naturelle et autres vertus au profit d’un voyeurisme pur et dur ? Et si ce site n’était que le réceptacle de pulsions longtemps refoulées qui éclatent au grand jour ? Dans tous les cas, un « ndeup » national ne serait pas de trop pour y apporter les réponses idoines, ici et maintenant !

Cheikh Bamba Ndao

(Source : Publitecho, 14 janvier 2108)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 076 337 abonnés Internet

  • 9 793 802 abonnés 2G+3G+4G (98,15%)
  • 148 476 clés et box Internet (0,97%)
  • 116 093 abonnés ADSL (0,76%)
  • 17 966 abonnés bas débit (0,12%)

- Liaisons louées : 21 175

- Taux de pénétration des services Internet : 66,05%

(ARTP, 31 mars 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 289 426 abonnés
- 221 272 lignes résidentielles (76,45%)
- 68 084 lignes professionnelles (23,52%)
- 70 lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,89%

(ARTP, 31 mars 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 984 934 abonnés
- Taux de pénétration : 104,78%

(ARTP, 31 mars 2018)

FACEBOOK

- 2 900 000 utilisateurs

(Facebook Ads, décembre 2017)