twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Les blogs encadrés par des journalistes peuvent être des outils d’information

samedi 2 juillet 2011

Les blogs peuvent contribuer à l’information du public, aux côtés des médias classiques, s’ils sont encadrés par des journalistes, a dit samedi à Dakar l’universitaire français Franck Tognini.

‘’Je pense que dans la mesure où on ne peut opposer aucune opposition aux bloggeurs, qui sont en fait l’expression démocratique d’une forme de transmission de l’information, la presse doit travailler avec des blogs qualifiés’’, a affirmé M. Tognini dans un entretien avec des journalistes.

‘’Je pense que la presse doit travailler avec des blogs qu’elle aura préalablement qualifiés. Un blog pérenne peut s’associer à des journalistes qui doivent être la caution de la qualité des informations qu’il transmet’’, a encore dit Franck Tognini, en marge d’une conférence de la Convention des jeunes reporters du Sénégal (CJRS).

‘’Donc, le blog peut transmettre une information’’ dont les journalistes garantissent la qualité, a-t-il expliqué. ‘’On a aussi constaté que quand un blog est de qualité, il devient un vrai facteur de transmission de l’information qu’attend le lectorat’’, a-t-il affirmé, relevant que ‘’le premier bloggeur qui doit exister, c’est le journaliste’’.

‘’Le blog est une vraie tendance de fond qui échappe à la presse. Le blog est aussi un moyen, pour celui qui l’anime, d’exister. Il me semble que c’est à la fois un outil d’information et de reconnaissance personnelle pour celui qui l’anime. Il appelle donc des considérations personnelles qui échappent à la presse’’, a poursuivi M. Tognini, spécialiste de l’intelligence économique et maître de conférence associé à l’Ecole supérieure polytechnique (ESP) de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD).

‘’On voit de plus en plus de journalistes se diversifier et devenir des bloggeurs. Je pense que sa mission étant de transmettre de l’information, le journaliste peut devenir soit l’animateur de certains blogs, soit leur partenaire privilégié.’’

Franck Tognini, qui réside à Dakar depuis 2009, a dit prendre connaissance de ‘’la grande diversité’’ qui caractérise la presse sénégalaise. ‘’Le nombre de journaux fait qu’il est difficile, le matin, de choisir celui qu’on va lire.’’

‘’Quand on compare la presse sénégalaise à celle d’autres pays, j’observe que le phénomène de concentration fait que, quelquefois, moins les journaux sont nombreux, plus ils ont des moyens et sont capables de transmettre une information avec une meilleure qualité’’, a-t-il remarqué.

‘’Aujourd’hui [au Sénégal], a-t-il encore dit, la difficulté qu’on a, c’est de faire ressortir une information de qualité, puisque que l’information est fournie en très grande quantité, avec, bien entendu, les risques de redondance et de diffusion un peu éparse.’’

(Source : APS, 2 juillet 2011)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 35 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 9 354 455 abonnés Internet

  • 9 077 056 abonnés 2G+3G (97,10%)
  • 151 437 clés Internet (1,60%)
  • 107 550 abonnés ADSL (1,10%)
  • 18 412 abonnés bas débit (0,20%)

- Taux de pénétration des services Internet : 63,21%

(ARTP, 30 septembre 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 287 980 abonnés
- 219 734 lignes résidentielles (76,30%)
- 68 186 lignes professionnelles (23,68%)
- lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,94%

(ARTP, 30 septembre 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 556 649 abonnés
- Taux de pénétration : 105, 11%

(ARTP, 30 septembre 2017)

FACEBOOK

- 2 800 000 utilisateurs

(Facebook Ads, août 2017)