twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Le réseau des blogueurs du Sénégal contre l’utilisation illicite des informations à caractère personnel

samedi 25 février 2017

Le réseau des Blogueurs du Sénégal s’est donné rendez-vous, aujourd’hui, à la Place du souvenir. Ces derniers ont débattu sur l’ordre du jour : les lois sénégalaises face aux utilisateurs d’Internet. Occasion saisie par Moussoukoro Diop, digital manager et membre du RBS, de revenir sur l’objectif de cette journée.

Le Réseau des blogueurs du Sénégal existe depuis 2012. Ce groupe d’utilisateurs d’internet est constitué, pour la plupart de jeunes, qui travaillent dans des domaines liés à internet. Des jeunes qui ont en commun la passion du digital et du partage.

« Ce qu’on veut, c’est démocratiser l’utilisation d’internet, aider les novices à mieux utiliser cet outil, mais aussi les aider à faire attention aux dérives, aux pièges liés à internet. Cette journée, c’est aussi une occasion de lancer la ‘net-attitude’, pour un comportement responsable sur internet« , renseigne Moussoukoro Diop.

Avec toutes les dérives qu’il y a dans les réseaux sociaux, le RBS, à l’occasion de cette journée, a voulu sensibiliser sur les lois sénégalaises face aux utilisateurs d’internet. Ainsi, en tant que membre du Rbs, Moussoukoro Diop considère qu’ils n’ont plus le droit de se taire, car ils reçoivent beaucoup d’alertes de personnes confrontées à des scandales, des menaces, entre autres.

A cet effet, la campagne net-attitude devra consister à aider les utilisateurs à avoir un comportement responsable, mais aussi les alerter sur les lois, les dangers, « car un simple partage sur leur mur peut les amener à la police« , confie la digital manager.

L’utilisateur des réseaux sociaux n’a pas droit à l’erreur, sur ce, il sont là pour protéger les internautes qui ne sont pas aguerris. D’un autre côté, l’ingénieur en informatique avertit que certains sites, opérateurs, et réseaux sociaux n’ont pas le droit d’utiliser certaines informations à caractère personnelles, sans l’aval du concerné. Ce qu’elle qualifie « d’utilisation illicite de donnés« .

(Source : Sénégo, 25 février 2017)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)