twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Le président Kagamé invite ses pairs à faire de l’Afrique un continent connecté

mercredi 10 mai 2017

Dans son discours à l’ouverture de la troisième édition de transform africa summit ce mardi dans la capitale rwandaise, Kigali, le président Kagamé a estimé que le terme "smart" mobilise la technologie pour réaliser des prouesses et résorber les "écarts numériques" entre les différentes couches des sociétés africaines au moment où seulement 20% d’Africains ont accès à internet.

Pour Houlin Zhao secrétaire général de l’union internationale des télécommunications, l’Afrique est " maîtresse de son avenir" et c’est au secteur privé d’être le moteur de ce dynamisme.

Ce sommet qui a comme ambition de s’appuyer sur les technologies de l’information et de la communication pour relever les défis auxquels l’Afrique fait face réunit jusqu’au 12 mai plusieurs leaders africains.

Une rencontre organisée par l’Alliance Smart Africa, animée par le président du Rwanda, Paul Kagame.

Elle réunit près de 4 000 délégués en provenance des dix-huit pays d’Afrique membres de l’alliance Smart Africa.

Plusieurs participants ont tenu à travers différentes expositions à promouvoir la vision africaine de ce rendez-vous technologique : construire des villes intelligentes pour mieux répondre aux attentes des populations.

Ce troisième sommet sur la transformation digitale de l’Afrique a été également l’occasion pour les jeunes qui illustrent l’espoir du continent d’exposer leur créativité en vue de mieux promouvoir la numérisation des économies africaines.

Durant ces deux jours les participants se pencheront sur des questions essentielles liées à la gestion de l’eau et d’autres secteurs (éducation, santé, sécurité publique) dans les villes africaines en s’appuyant sur le digital.

Une manière pour eux de nouer des partenariats en vue de créer davantage de villes intelligentes dans le continent pour assurer la transformation socioéconomique de l’Afrique.

(Source : APAnews, 10 mai 2017)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)