twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Le ministère du travail s’ouvre par un portail Web doublé d’un recueil de textes

jeudi 5 mai 2011

Pour assurer une meilleure visibilité et une meilleure gestion des instruments de gestion du travail au Sénégal, le ministère du Travail et des Organisations professionnelles en partenariat avec l’Usaid a lancé, hier mercredi, un recueil de textes réglementaires d’application du Code du Travail. Ces nouveaux outils permettront, à coup sûr, selon les autorités du ministère, d’avoir une meilleure gestion des instruments de travail au Sénégal.

Le ministère du Travail et des Organisations professionnelles en partenariat avec L’Usaid, a procédé hier, mercredi, à la présentation d’un recueil de textes réglementaires d’application du Code du Travail. Ces textes portent essentiellement sur la protection du travail temporaire, le droit d’expression et les procédures de négociations. Les nouveaux outils parlent également des règles d’organisations des élections générales de représentativité syndicale, du travail des enfants, de l’hygiène et la sécurité au travail, etc ». A l’occasion, le département que dirige Innocence Ntap Ndiaye et ses partenaires ont présenté également le portail d’information Web destiné à la mise en ligne de textes législatifs et réglementaires relatifs au travail et à la sécurité sociale.

Ce portail ayant comme adresse http://www.travail.gouv.sn/ présente ainsi, deux rubriques concernant le travail et les relations professionnelles et la protection sociale. Il propose aussi un espace actualité sociale et un forum de discussions.

L’objectif principal de ces outils est, selon les autorités du ministère du Travail, d’assurer une meilleure visibilité et une meilleure prise en charge des instruments de gestion du travail au Sénégal.

Selon Innocence Ntap Ndiaye, ministre du Travail et des Organisations professionnelles, « cette action entre dans le cadre de la redynamisation des activités de mon département ». « L’environnement du travail est un secteur très sérieux et il évolue très vite, c’est pourquoi nous voulons l’implication de tout le monde pour assurer un bon climat social. « Ainsi, nous voulons avoir une large diffusion de ce travail ».

Elle a souligné par ailleurs l’intérêt de rendre public l’accès aux textes relatifs du Code du travail. Pour elle, cela favorise l’amélioration du monde des affaires du fait qu’il permet une meilleure connaissance des investisseurs de l’environnement juridique sénégalais.

Mamadou Amadou Diop

(Source : Sud Quotidien, 5 mai 2011)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 35 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 9 354 455 abonnés Internet

  • 9 077 056 abonnés 2G+3G (97,10%)
  • 151 437 clés Internet (1,60%)
  • 107 550 abonnés ADSL (1,10%)
  • 18 412 abonnés bas débit (0,20%)

- Taux de pénétration des services Internet : 63,21%

(ARTP, 30 septembre 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 287 980 abonnés
- 219 734 lignes résidentielles (76,30%)
- 68 186 lignes professionnelles (23,68%)
- lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,94%

(ARTP, 30 septembre 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 556 649 abonnés
- Taux de pénétration : 105, 11%

(ARTP, 30 septembre 2017)

FACEBOOK

- 2 800 000 utilisateurs

(Facebook Ads, août 2017)