twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Le coup "fourré" de Wade aux syndicalistes de la Sonatel

samedi 3 septembre 2011

Après la publication du décret sur les appels internationaux entrants, l’Etat est passé à la vitesse supérieure en décidant de son entrée en vigueur avant-hier. Une décision qui a pris au dépourvu les syndicalistes du secteur des télécoms.

En stratège rompu aux batailles politiques et au bras de fer, le président de la République, M°Abdoulaye Wade, a décidé de l’entrée en vigueur du décret d’application des appels internationaux entrants avant-hier. Une décision qui a pris de court les syndicalistes de la Société nationale des télécommunications (Sonatel)qui ne s’attendaient pas à un pareil coup "fourré" de M° Wade.

Joint hier au téléphone, Mamadou Aïdara Diop, le coordonnateur de l’intersyndicale de la Sonatel, a du mal a cacher sa surprise. "Nous avons reçu une lettre la veille de la Korité (30 août) pour nous notifier l’entre en vigueur du décret sur la surtaxe des appels internationaux entrants avant-hier (1er septembre). Cette décision nous a pris au dépourvu et pose des problèmes d’ordre pratique, car nous avons une quarantaine d’opérateurs, la Sonatel, Tigo (Sentel), Expresso (Sudatel), mais aussi des carriers qui achètent en gros et qui revendent sur le marché. Tout ce monde n’a pas eu le temps de se préparer", regrette-t-il, amer.

Tout le contraire de M° Wade qui a eu le temps de bien mûri son coup en vue de porter l’estocade fatale aux syndicalistes du secteur des télécoms. Déjà l’année dernière, quand le décret sur la surtaxe des appels internationaux entrants a été pris le 28 mai, il a fallu attendre le 1er août pour son entrée en vigueur. Un délai de deux mois qui avait permis aux opérateurs de la Sonatel et aux carriers de prendre leurs dispositions. avant que le tollé suscité par la l’application de la surtaxe ne fasse reculer l’Etat dans sa volonté de confier au prestataire privé Global Voice la gestion des appels internationaux entrants.

Aujourd’hui, le président de la république et (re)venu à la charge pour montrer son intransigeance à appliquer la surtaxe des appels internationaux entrants à tout prix. "Il y a un souci légitime de la part de l’Etat de connaitre le volume du trafic international entrant d’autant que la destination Sénégal est une plus prisée par le trafic. La surtaxe est une source importante de génération de revenus dont le gouvernement entend faire bénéficier la toute la nation", lit-on dans le décret du 24 août.

Toute fois les syndicalistes regroupés dans l’Intersyndical comptent se battre contre l’application du décret. Mamadou Aïdara Diop, le coordonnateur prévient : "La bataille ne fait que commencer. Nous avons déposé un préavis de grève et nous n’entendons pas accepter qu’on nous mette devant le fait accompli, c’est pourquoi nous prévoyons des actions en juin, juillet et septembre."

Mor Talla Guèye

(Source : L’Observateur, 3 septembre 2011)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 25 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 701 175 abonnés Internet

  • 8 473 462 abonnés 2G+3G (97,4%)
  • 182 023 clés Internet (1,3%)
  • 98 353 abonnés ADSL (1,1%)
  • 18 428 abonnés bas débit (0,2%)

- 635 liaisons louées
- Taux de pénétration des services Internet : 58,79%

(ARTP, 31 décembre 2016)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 285 933 abonnés
- 1 156 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,93%

(ARTP, 31 décembre 2016)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 186 485 abonnés
- Taux de pénétration : 102, 61%

(ARTP, 31 décembre 2016)

FACEBOOK

- 2 300 000 utilisateurs

(Internet World Stats, 30 juin 2016)