twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Le chiffre d’affaires du groupe Maroc Telecom recule de 2,8% à cause de la VOIP et de la baisse des tarifs d’interconnexion

mardi 25 juillet 2017

Le groupe Maroc Telecom a dévoilé ses performances financières pour le premier semestre 2017. L’entreprise qui affichait au 30 juin 2016 un chiffre d’affaires de 17 593 000 000 dirhams (1 838 468 500 dollars US), l’a vu reculer à 17 091 000 000 de dirhams (1 786 009 500 dollars US) au 30 juin 2017. Soit une chute de 2,8% que la société télécoms attribue à la libéralisation de la Voix sur IP au Maroc et à la baisse des tarifs de terminaison mobile dans ses marchés d’Afrique subsaharienne.

Après neuf mois de restriction, l’Autorité nationale de réglementation des télécommunications (ANRT) du Maroc a décidé, en novembre 2016, de débloquer la Voix sur IP. Pour Maroc Telecom, cette décision, en plus de la réinstauration mars 2017 d’une asymétrie de 20% sur les tarifs de terminaison d’appels via mobile, sont la cause du recul de son chiffre d’affaires sur son marché national. Il est passé de 10 615 000 000 de dirhams (1 109 267 500 dollars US) à 10 076 000 000 dirhams (1 052 942 000 dollars US). La perte est évaluée à 539 000 000 millions de dirhams (56 325 000 dollars US).

Sur son marché international d’Afrique subsaharienne, Maroc Telecom a été quelque peu secoué par la baisse des tarifs de terminaison mobile au Bénin de 27 Fcfa/mn à 10 Fcfa/mn, par l’interdiction d’une différenciation tarifaire On-Net et Off-Net à tous les opérateurs en Côte d’Ivoire et par l’annulation, dès mars dernier, des frais d’itinérance voix entre le Sénégal, la Côte d’Ivoire, le Mali, le Togo, le Burkina Faso et la Guinée. Conséquence de ces décisions, la contribution financière des filiales de Maroc Telecom a baissé. Elle est passée de 7,67 milliards de dirhams (802 351 000 dollars US) au 30 juin 2016 à 7,58 milliards de dirhams (792 319 000 dollars US) au 30 juin 2017.

(Source : Agence Ecofin, 25 juillet 2017)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)