twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Le câble sous-marin très haut débit FLY-LION3 atterrit à Mayotte

lundi 25 février 2019

Orange et les membres du consortium FLY-LION3 (Lower Indian Ocean Network) – la Société Réunionnaise du Radiotéléphone et Comores Câbles – achèvent le déploiement d’un nouveau câble sous-marin en fibre optique reliant Moroni (Grande Comore) et Mamoudzou (Mayotte). Le câble dont la mise en service est prévue pour le troisième trimestre 2019 a atterri aujourd’hui à Mamoudzou.

Long de 400 km, le câble FLY-LION3 vient renforcer la connectivité dans l’Océan Indien en ouvrant une nouvelle route pour relier Mayotte à l’Internet mondial et une liaison directe à Grande Comore. Orange Marine, filiale à 100% du groupe Orange est en charge de la pose du câble.

Diversification et sécurisation

Avec des stations d’atterrissement à Kaweni (Mamoudzou) et à Moroni, FLY-LION3 apporte de nouvelles solutions de diversification des infrastructures télécom sous-marines et apporte plus de sécurisation en cas de coupure de câbles sur la zone.

FLY-LION3 s’interconnectera également avec les câbles existants LION2 et EASSy offrant un lien direct vers la côte est de l’Afrique.

FLY-LION3 est doté de la technologie de multiplexage en longueur d’ondes [1], ce qui lui permet d’atteindre une capacité de 20x100Gbps par paire. Grâce à ses deux paires de fibres, la capacité totale du câble est de quatre térabits par seconde. Ce câble permettra ainsi d’accompagner la croissance de l’internet très haut débit sur les deux territoires pour de nombreuses années.

Des réseaux performants pour tous les territoires

Orange contribue depuis de nombreuses années à la connectivité de l’Océan Indien avec une participation et investissements dans différents câbles sous-marins :

  • EASSy, câble longeant la côte est de l’Afrique
  • SAT3-WASC-SAFE reliant l’Ile Maurice et La Réunion à l’Asie via la Malaisie et à l’Europe via l’Afrique du Sud et la côte Atlantique de l’Afrique
  • LION (Lower Indian Ocean Network) qui apporte une connectivité directe à Orange Madagascar au réseau très haut débit mondial via La Réunion et l’Ile Maurice
  • LION 2 qui assure la prolongation de LION jusqu’au Kenya, offre une première connectivité à Mayotte et permet la diversité et sécurisation des routes à la Réunion et à l’Ile Maurice

Ce nouvel engagement s’inscrit pleinement dans la stratégie durable d’Orange qui poursuit l’extension de son réseau mondial sous-marin très haut débit afin de répondre aux attentes et besoins croissants de connectivité de ses clients.

(Source : Orange, 25 février 2019)

[1] Le multiplexage en longueur d’ondes est la technologie la plus performante utilisée actuellement dans le domaine des câbles sous-marins : le multiplexage de longueur d’onde permet d’augmenter la capacité en fonction des besoins sans nouvelle intervention sous-marine.

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 449 579 abonnés Internet

  • 10 183 289 abonnés 2G+3G+4G (97,47%)
  • 115 978 clés et box Internet (1,11%)
  • 130 612 abonnés ADSL (1,25%)
  • 17 961 abonnés bas débit (0,17%)
  • 1739 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 006

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 30 septembre 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 299 774 abonnés
- 234 433 lignes résidentielles (78,20%)
- 65 257 lignes professionnelles (21,80%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,96%

(ARTP, 30 septembre 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 403 402 abonnés
- Taux de pénétration : 107,52%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 100 000 utilisateurs
- Taux de pénétration de Facebook : 32%

(Facebook Ads, décembre 2018)