twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Le PTN, une infrastructure de classe mondiale pour le développement de l’innovation et la création d’emplois

mardi 11 août 2020

Malgré le contexte marqué par la pandémie du coronavirus, les travaux du Parc des technologies du numérique (Ptn) avancent bien à Diamniadio. Dans cet entretien avec Socialnetlink, son coordonnateur Bassirou Abdoul Ba révèle que les travaux de la première phase devraient être achevés au dernier trimestre de 2021.

Où en êtes- vous avec le PTN ?

Le projet de Parc des Technologies Numériques du Sénégal (PTN), mis en oeuvre sur le Pôle Urbain de Diamniadio, avance de manière satisfaisante. Pour rappel, ce projet s’inscrit dans la vision du Chef de l’Etat, son Excellence le Président de la République Macky SALL, de doter du Sénégal d’une infrastructure de classe mondiale pour développer l’innovation, créer des milliers d’emplois à forte valeur ajoutée dans les technologies et confirmer définitivement le positionnement de notre pays comme un hub de services en Afrique subsaharienne.

En conséquence, ce Parc IT jouera un rôle décisif dans la transformation structurelle de notre économie et sa modernisation.

Il est notamment composé d’un Datacenter qui sera certifié au moins Tiers 3, de Tours TIC qui offriront des bureaux équipés prêts à l’emploi ainsi que de centres thématiques importants comme le Centre de BPO (Business Process Outourcing), du Centre de Production Audiovisuelle et de contenus numériques, le Centre de R&D, le Centre de Formation et le Centre d’Innovation pour les startups. Ainsi, les startups qui sont les plus aguerries pourront bénéficier des avantages d’une interaction avec les multinationales que le Sénégal compte attirer dans le Parc.

Enfin, le secteur privé local et les bénéficiaires principaux (jeunes diplômés et institutions universitaires et de formation) de cet important investissement de l’Etat sont partie prenante du projet.

A quel pourcentage se situe le niveau d’exécution ?

Suite à la finalisation des procédures de marchés en 2019 pour les principaux chantiers du PTN, la progression est nette cette année malgré le contexte de crise sanitaire avec son impact sur l’approvisionnement et la logistique des entreprises de travaux.

En effet, les gros oeuvres du Bâtiment du Datacenter sont terminés ; les fondations des 3 Tours et des Bâtiments Annexes seront complètement finalisés avant mi-septembre 2020 tandis que le modèle de gestion de la phase exploitation, démarrant en 2022, est en cours d’approbation par l’Autorité pour optimiser les objectifs attendus (création massive d’emplois dans les technologies du futur et rentabilisation des investissements du Parc).

La fin des travaux de cette première phase du PTN est prévue actuellement au 4ème trimestre 2021 en intégrant les impacts en délais de la Covid-19. Il est également prévu une phase de promotion et marketing du PTN durant l’année 2021 avant la finalisation des travaux pour attirer les investissements étrangers pour le bénéfice du Sénégal.

Qu’est-ce qu’il va changer dans l’écosystème numérique ?

Il faudrait rappeler que la mise en place du PTN, projet phare du PSE, relève de la volonté du Chef de l’Etat de répondre à une forte demande du secteur privé local et donc de l’écosystème numérique sénégalais qui réclamait une plateforme de niveau mondial pour ses activités.

C’est pour dire que le PTN est très attendu par les acteurs de l’écosystème numérique car il jouera le rôle de moteur dans la transformation structurelle de notre économie car l’innovation et la technologie sont les leviers permettant d’entraîner les secteurs économiques prioritaires. Cela est d’autant plus vrai que le contexte de Covid-19 a fait prendre conscience de la nécessité de développer d’autres ressorts aux activités socio-économiques (le télétravail, la dématérialisation des processus métiers, les plateformes d’éducation, les outils collaboratifs et le développement des solutions Cloud et moins de dépendance aux déplacements).

En conclusion, le PTN contribuera à l’essor de l’écosystème numérique et au-delà, au développement de solutions pour les secteurs cruciaux comme la santé, l’éducation et l’industrialisation.

Quelles peuvent être les retombées pour les startups et dans la création d’emplois ?

Les objectifs définis dans le cadre de la vision du Chef de l’Etat sont clairs et précisés dans la SN2025 et le Ptn y contribuera de manière décisive. Il est prévu notamment de créer des milliers d’emplois à forte valeur ajoutée dans les domaines technologiques alignés avec les secteurs prioritaires de l’économie, notamment l’agriculture, la santé et l’industrie sans oublier les services. La volonté d’attirer des investisseurs dans les Tic et de renforcer notre secteur privé permettra de créer ces opportunités.

Concernant les startups, nos jeunes créateurs ne seront pas en reste et bénéficieront des infrastructures du Ptn à travers le centre d’innovation mais également le Datacenter. Pour adresser cette cible, nous travaillerons de concert avec la Der pour que l’offre du Sénégal pour les startups soit cohérente et les synergies exploitées. Le Ptn se concentrera principalement sur les PME technologiques de notre secteur privé tout en attirant les multinationales pour créer massivement d nes emplois et impulser l’innovation.

(Source : Social Net Link, 11 août 2020)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)