twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Le Nigeria sollicite auprès de la Chine, le financement de la phase finale de son projet d’infrastructure nationale à haut débit

jeudi 10 août 2017

Le Conseil exécutif fédéral du Nigeria s’est tenu le 8 août 2017. Au terme de cette rencontre, Adebayo Shittu (photo), le ministre des Communications a dévoilé l’approbation par le gouvernement de la réalisation de la composante finale du projet d’infrastructure nationale à haut débit.

D’après Adebayo Shittu, le chantier qui sera financé « gracieusement » à hauteur de 238 millions de dollars par China Nexim Bank permettra une fois achevé, une couverture totale du pays en fibre optique, une liaison de l’ensemble des ministères et des agences du gouvernement fédéral.

Le ministère des Finances entamera bientôt les négociations pour la mise en œuvre intégrale de la proposition de financement par China Nexim Bank. Le ministre des Communications a ajouté que « le haut débit déployé ne bénéficiera pas uniquement aux ministères et agences fédérales, mais également au secteur privé, en particulier les entreprises GSM et d’autres industries des TIC ».

À la fibre optique qui sera déployée à travers le pays, le gouvernement Nigeria veut associer deux nouveaux satellites de communication qui renforceront les capacités de la Nigerian Communications Satellites Limited (NIGCOMSAT). Le 2 août 2017, lors d’une rencontre à Abuja avec les parties prenantes à la création de l’Université des TIC, la Banque de développement des TIC et le Centre des Parcs et Expositions TIC, Adebayo Shittu a expliqué que le pays sollicite 550 millions de dollars de la Chine pour acquérir ces infrastructures.

Ce regain d’intérêt que le Nigeria accorde aujourd’hui au secteur des TIC découle de la diversification économique décidée par le gouvernement fédéral après les nombreux contrecoups violents que le pays a enregistré suite à la crise pétrolière déclenchée en 2014.

(Source : Agence Ecofin, 10 août 2017)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)