twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Le CNRA met en place un nouveau système de monitoring des programmes audiovisuels

mercredi 30 avril 2014

C’est officiel. Le Conseil national de régulation de l’audiovisuel (Cnra) a réceptionné son nouveau système de monitoring des programmes audiovisuels, hier. Il s’agit d’un système « Haca média solutions » (Hms), une solution technique de dernière génération à large spectre, dédiée au monitoring des programmes audiovisuels. Il comprend trois modules, à savoir : « Hms Acquisition », qui permet l’acquisition des signaux, la numérisation et l’archivage des programmes radiophoniques et télévisuels 24h/24 et 7jours/7, « Hms Médiathèque », qui permet d’accéder aux programmes en direct ou en différé, avec moteur de recherche par le nom du média, la date et l’heure de diffusion et « Hms Pluralisme ». Babacar Touré, président du Cnra, a estimé que l’expertise marocaine est la plus adaptée à leurs besoins. « Construire une doctrine de la régulation parce que la régulation institutionnelle à elle seule ne peut régler le problème », a-t-il soutenu. Avant de préciser : « La régulation accompagne une société qui se démocratise ».

Mame Ndiack Wane, conseiller du président du Cnra, par ailleurs chargé de l’appui et de la planification et responsable du projet, dans sa présentation, a souligné que le système est fondé sur un noyau informatique avec une infrastructure d’acquisition de 24 signaux types télévisions, 36 signaux types radios et 20 signaux en système extensible. Derrière tout cela, précise-t-il, il y a un logiciel, un robot qui permet d’avoir un certain nombre de traitements en fonction des besoins ou des orientations qu’ils ont dans le cadre de leur budget de régulateur. Selon lui, ce nouveau système peut permettre au Cnra d’avoir une indication très précise sur le temps de parole des femmes au niveau des médias, en appliquant un certain nombre de requêtes au système sur la base d’un modèle statistique. Ce qui n’était pas possible avec l’ancien système. Concernant les régions, Mame Ndiack Wane précise qu’ils ont mis en place des unités délocalisées qui vont rapatrier via internet, un certain nombre de flux vers le serveur central. Par rapport aux élections, le chef du projet explique que le système peut permettre de connaître le temps de parole des différents candidats sur l’ensemble des médias. Pour installer le système, les techniciens marocains étaient à pied d’œuvre depuis le 14 avril dernier. Et, pour permettre un bon suivi du système. 7 agents du Cnra ont été formés.

Cheikhou Aïdara

(Source : L’Observateur, 30 avril 2014)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 770 683 abonnés Internet

  • 10 512 647 abonnés 2G+3G+4G (97,60%)
  • 99 177 clés et box Internet (1,11%)
  • 138 743 abonnés ADSL (1,31%)
  • 17 952 abonnés bas débit (0,17%)
  • 2164 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 633

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 31 mars 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 307 736 abonnés
- 237 282 lignes résidentielles (77,11%)
- 70 363 lignes professionnelles (22,86%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 977 104 abonnés
- Taux de pénétration : 107,95%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 100 000 utilisateurs
- Taux de pénétration de Facebook : 32%

(Facebook Ads, décembre 2018)