twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Le CNRA adopte le logiciel HACA Média Solutions

lundi 28 avril 2014

Le Conseil national de régulation de l’audiovisuel (CNRA) va mettre en place le logiciel HACA Média Solutions (HMS) lui permettant de disposer d’un cadre plus structuré et jouer pleinement son rôle de régulation, a soutenu, lundi, à Dakar, le coordonnateur de la cellule d’appui et de planification du CNRA, Mame Ndiack Wane.

La HMS est un logiciel développé par la Haute autorité de la communication audiovisuelle (HACA) du Maroc et mis à la disposition des régulateurs d’autres pays dans le cadre d’une coopération internationale entre régulateurs.

Le système créé par des techniciens marocains est exploité au Tchad, en Belgique, en Mauritanie, au Bénin, au Niger et en Tunisie. Installé au Sénégal, son démarrage officiel est prévu mardi.

‘’Ce programme va permettre au CNRA de travailler dans un cadre plus structuré dans la démarche de l’enregistrement des opérateurs télévisuels et radiophoniques’’, a-t-il dit au terme de la visite du directeur général de la HACA, Jamal Eddine Naji, à la Radio télévision sénégalaise (RTS, publique).

Selon lui, le logiciel HMS ‘’est un système capable de mener un certain nombre d’analyses par rapport aux données et pour orienter l’action de régulation autant dans le cadre de situation spéciale où il y a une auto-saisie du système’’.

‘’On peut envoyer un certain nombre de requêtes qui nous permettent de retrouver les éléments’’, a-t-il ajouté.

‘’La priorité c’est surtout de créer de la matière au niveau du pluralisme. Ce système va nous permettre de compter de manière très précise le temps de parole des personnalités publiques comme par exemple à la veille des élections. Cela peut être efficace pour mener à mieux notre mission’’, a expliqué M. Wane.

Selon le DG de la HACA, ‘’une bonne régulation du secteur pourrait influencer sur le contenu des opérateurs (télévisons). ‘’On a besoin de régulation dans le domaine de l’audiovisuel, de départager les points de vue, de faire en sorte que le citoyen soit bien informé’’, a-t-il ajouté.

‘’Nous avons besoin de pouvoir faire en sorte que les contenus eux-mêmes aillent dans le sens de la qualité, car quand on n’a pas de concurrence on peut très bien faire habituer les gens à une seule marchandise’’, a soutenu M. Naji.

‘’L’autorégulation c’est comme l’éthique, car le seul souci c’est pouvoir préserver au maximum la liberté d’expression et l’exercice de cette liberté d’expression par rapport à la loi’’, a-t-il souligné.

(Source : APS, 28 avril 2014)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 770 683 abonnés Internet

  • 10 512 647 abonnés 2G+3G+4G (97,60%)
  • 99 177 clés et box Internet (1,11%)
  • 138 743 abonnés ADSL (1,31%)
  • 17 952 abonnés bas débit (0,17%)
  • 2164 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 633

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 31 mars 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 307 736 abonnés
- 237 282 lignes résidentielles (77,11%)
- 70 363 lignes professionnelles (22,86%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 977 104 abonnés
- Taux de pénétration : 107,95%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)