twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Le Burkina Faso et le Bénin conviennent d’une interconnexion par fibre optique à Kourou/Koalou, faisant fi du caractère litigieux de la zone

lundi 13 novembre 2017

Dans le cadre du Projet régional d’infrastructures de communication en Afrique de l’Ouest (Warcip), financé par la Banque mondiale, le Burkina Faso et le Bénin ont convenu d’une interconnexion par fibre optique des deux pays en passant par la zone litigieuse de Kourou/Koalou.

Le Comité mixte de gestion concertée de cette bande de terre située à la frontière Est du Burkina Faso et Nord-Ouest du Bénin, disputée par les deux pays et actuellement au centre d’un arbitrage international, a donné son accord pour la réalisation de ce chantier stratégique.

Les échanges entre le comité mixte de gestion concertée de la zone Kourou/Koalou et les délégations burkinabè et béninoise, conduites respectivement par le gouverneur de la région de l’Est, le Colonel Ousmane Traoré et le préfet du département de l’Atacora, Déré Lydie M. Chabi Nah, se sont tenus le 7 novembre 2017.

Au cours de cette première session extraordinaire du comité, il a aussi été décidé de la création prochaine d’un mécanisme qui facilitera la réalisation des travaux d’interconnexion et surtout la sécurisera de cet investissement. Ainsi, peu importe le verdict de la Cour Internationale de Justice (CIJ) sur la zone Kourou/Koala, l’interconnexion n’en pâtira pas.

Selon le quotidien Sidwaya, le Burkina Faso envisage de déployer 180 km de fibre optique le long de la route nationale n° 16 reliant Fada N’Gourma et Porga au Bénin, en passant par Pama et la zone litigieuse de Kourou/Koalou.

L’interconnexion par fibre optique du Burkina Faso et du Bénin, permettra une amélioration de la qualité de la connectivité data dans les deux pays, mais surtout une réduction des coûts.

(Source : Agence Ecofin, 13 novembre 2017)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 141 900 abonnés Internet

  • 12 848 086 abonnés 2G+3G+4G (97,77%)
    • 2G : 27,55%
    • 3G : 46,81%
    • 4G : 25,65%
  • 163 820 abonnés ADSL/Fibre (1,27%)
  • 126 486 clés et box Internet (0,96%)
  • 3 508 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,27%
  • Internet mobile : 98,73%

- Liaisons louées : 22 540

- Taux de pénétration des services Internet : 81,08%

(ARTP, 30 juin 2020)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 216 286 abonnés
- 175 400 résidentiels (81,10%)
- 40 886 professionnels (18,90%)
- Taux de pénétration : 1,33%

(ARTP, 30 juin 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 17 728 844 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)