twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Lancement de la seconde phase de Teledac : Vers un accroissement du taux d’enrôlement des dossiers dans la plateforme

jeudi 28 juillet 2016

Le ministre en charge de la promotion des investissements, des partenariats des téléservices de l’état, Khoudia Mbaye a lancé cet après-midi la nouvelle plateforme Teledac (télé demande d’autorisation de construire) intégrant les nouvelles dispositions de l’acte 3 de la décentralisation.

A la faveur de l’entrée en vigueur de l’acte 3 de la décentralisation, Cheikh Bakhoum, Directeur de l’ADIE, fait savoir que Teledac est entré dans une nouvelle phase de maturité et d’ouverture. « Les nouvelles mutations prises en compte se sont traduites par l’élargissement de son périmètre d’application à travers l’accroissement du nombre de procédures couvertes et de nouvelles applications intégrées dans la plateforme », dira-t-il.

« L’implémentation de ces adaptations répondait à un besoin de cohérence, elle a en même temps offert l’opportunité de pérenniser les acquis de la première phase qui avait donné entière satisfaction en termes de résultats attendus », ajoutera t-il.

En effet, l’acte 3 de la décentralisation confère aux anciennes communes d’arrondissement et aux sous-préfectures les prérogatives de signature et d’approbation des autorisations de construire.

Cette nouvelle donne, selon Cheikh Bakhoum, Directeur du Teledac, introduit 62 nouveaux acteurs, à savoir 52 mairies et 10 sous- préfectures, ce qui selon lui, « va contribuer à accroitre de façon significative le taux d’enrôlement des dossiers dans la plateforme en raison de leur proximité avec les usagers. » Khoudia Mbaye, ministre en charge de la promotion des investissements, des partenariats des teleservices de l’état, a indiqué qu’avec le lancement de la phase 2 du Teledac, « on change de dimension et « évidemment cette étape va contribuer à réduire les délais, un des objectifs importants de cette procédure et promouvoir le culte de l’efficacité et de la transparence. »

« C’est un dispositif qui doit être généralisé vers la e-administration et il est important, sur l’échelle d’un territoire, que la région de Dakar soit couverte et que tous les acteurs travaillent en synergie », dira Khoudia Mbaye. « Nous devons travailler à accélérer le processus pour que la phase au niveau de Dakar finisse et que l’on se dirige vers la généralisation de cette procédure. »

Depuis le lancement de la plateforme, plus de 4 000 dossiers de demande d’autorisation de construire ont été traités dans la région de Dakar.

(Source : Dakar Actu, 28 juillet 2016)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 770 683 abonnés Internet

  • 10 512 647 abonnés 2G+3G+4G (97,60%)
  • 99 177 clés et box Internet (1,11%)
  • 138 743 abonnés ADSL (1,31%)
  • 17 952 abonnés bas débit (0,17%)
  • 2164 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 633

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 31 mars 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 307 736 abonnés
- 237 282 lignes résidentielles (77,11%)
- 70 363 lignes professionnelles (22,86%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 977 104 abonnés
- Taux de pénétration : 107,95%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)